#Charlotteville : les fascistes assassinent Heather Heyer militante antirasciste de 32 ans

Commission internationale du PRCF

Un rassemblement de groupes fascistes avait lieu à Charlottesville en Virginie (États-Unis). Une provocation voulue dans cette ville, connue pour son progressisme.

Les anti-racistes et anti-fascistes ont riposté en manifestant contre les nazis, suprématistes blancs et autres débris du Ku-Klux-Klan.
Un fasciste a foncé avec sa voiture dans la foule des contre-manifestants tuant Heather Heyer et blessant une vingtaine de personnes.

Une partie au moins des groupes d’extrême-droite présents avaient soutenu la candidature de Trump. Celui-ci a d’ailleurs renvoyé l’ascenseur puisqu’il n’a même pas jugé utile de condamner la violence fasciste, en renvoyant dos à dos la violence « venant de diverses parties« .

On se souvient des ambiguïtés obscènes du même genre lors de l’assassinat de Clément Méric renvoyant dos à dos fascistes et anti-fascistes, « extrême-droite et extrême-gauche ».

Il est certain que la fascisation « en haut », visible dans la politique de Trump, facilite aussi la fascisation « en bas ».

L’idéologie de la classe dominante porte évidement une grave responsabilité dans de tels affaires.

Amalgamer le communisme au fascisme, criminaliser les vainqueurs véritables du nazisme, insulter et calomnier la Révolution d’Octobre ou, comme Le Point vient de le faire, la Révolution française, revient à armer la main des bandes fascistes aux États-Unis comme en et ailleurs.

Le 4 novembre en célébrant la Révolution socialiste de 1917 avec le PRCF nous poserons aussi un acte anti-fasciste.


Retour sur l’attaque fasciste à Charlotte

Depuis le 11-Septembre, sur les 85 actes terroristes meurtriers qui se sont déroulés aux USA, 62 viennent de suprémacistes et autres groupes fascistes qui agissent librement aux Etats-Unis

Les à Charlotte criaient Heil Trump…

Des lynchages contre les afro américains… silence de Trump

En France, les médias du système capitaliste refusent tous ensemble d’utiliser les mots adequats pour décrire ce qui s’est passé à Charlotteville : un attentat d’extrême droite commis contre des citoyens américains pacifiques dénonçant l’occupation de leur ville par des hordes de néonazis armés jusqu’aux dents.