150 millions d’Indiens mobilisés contre la #loitravail

manifestation communistes inde

, manifestation de militants communistes.

Vendredi dernier contre une réforme du droit du travail visant à précariser les travailleurs, c’est plus de 150 millions de travailleurs indiens qui sont entrés en mobilisation. Avec des grèves et manifestation massives. Totalement censurées dans les médias occidentaux.

Cette forte mobilisation a permi d’obtenir déjà de premiers reculs de la part du gouvernement Modri. La preuve qu’une mobilisation de classe et de masse, cela permet à la classe des travailleurs de gagner.

De quoi inspirer sans doutes les travailleurs français alors que se préparent la rentrée sociale, avec à la suite de la fête de l’Humanité, une nouvelle journée nationale de mobilisation pour le retrait de la le 15 septembre prochain.

150 millions d’Indiens dans la rue contre la loi travail

Vendredi 2 Septembre 2016

La réforme du droit du travail proposée au début de l’été est vivement contestée. Onze organisations syndicales appelaient à une journée de grève générale, vendredi 2 septembre, contre la politique économique du gouvernement nationaliste de Modi – article et traduction Nico Maury

Onze organisations syndicales, dont la CITU (Centre of Indian Trade Unions – 3,2 millions d’adhérents) ont appelé à une journée de grève générale pour le vendredi 2 septembre, pour s’opposer à la réforme du travail présentée au début de l’été.

Les organisations syndicales attendent une mobilisation de 150 millions de personnes et de nombreux blocages.

Les syndicats portent une revendication de 12 points dont l’instauration d’un salaire minimum mensuel de 18.000 roupies (242€), le contrôle des prix et une pension minimum mensuelle garantie de 3000 roupies (40€). Le Gouvernement de Modi a déjà répondu favorablement à la hausse du salaire minimum. La mobilisation a déjà permis des avancées sur 9 des 12 points des syndicats.

Les organisations syndicales mobilisées :

– Bharatiya Mazdoor Sangh (nationaliste, proche du pouvoir) : 11 millions d’adhérents
– Indian National Trade Union Congress (Indian Congress) : 33 millions d’adhérents
– All India Trade Union Congress (Parti communiste d’Inde) : 2,6 millions d’adhérents et 1er syndicat crée en Inde
– Hind Mazdoor Sabha (All India Forward Bloc) : 3,3 millions d’adhérents
– Centre of Indian Trade Unions (Parti Communiste d’Inde Marxiste) : 3,2 millions d’adhérents
– All India United Trade Union Centre ( Socialist Unity Centre of India Communist) : 1,3 millions d’adhérents
– Trade Union Coordination Committee (indépendant mais communiste) : 1,6 millions d’adhérents
– Self Employed Women’s Association (indépendant) : 1,9 millions d’adhérentes
– All India Central Council of Trade Unions ( Communist Party of India (Marxist-Leninist) Liberation) : 600.000 adhérents
– United Trade Union Congress (Revolutionary Socialist Party) : 380.000 adhérents
– Labour Progressive Federation (Dravida Munnetra Kazhagam) : 611.000 adhérents