Russie : vagues d’arrestations et de répressions contre les élus communistes du KPRF

Vendredi 24 septembre, une série d’arrestations de membres du communiste de la Fédération de Russie et d’activistes publics a eu lieu à Moscou. L’attention des représentants des forces de l’ordre a été attirée par ceux qui ont participé à la réunion avec le député de la Douma d’État V.F. Rashkin suite aux résultats des élections, qui ont eu lieu le 20 septembre. De fait, le parti communiste principale et première force d’opposition, arrivé par exemple en tête dans les urnes à Moscou avant que d’étranges publications de votes électroniques ne le fasse reculer, conteste les publications de résultats des élections faites par le régime Poutine. Les communistes de France avec le PRCF appellent comme le revendique le peuple russe avec le KPRF à la libération immédiate des camarades, et se réjouit de constater que la communauté russe en France a placé en tête des élections le KPRF.

Sergueï Obukhov à propos de sa détention dans le métro : Nous sommes tous sous le coup de « Big Brother » depuis longtemps

Samedi 25 septembre, Moscou a accueilli une manifestation des députés de la faction communiste à la Douma d’Etat et des élus de la Douma d’Etat de la huitième convocation avec les électeurs. Y ont assisté : Vice-président du Comité central du Parti communiste V.I. Kashin, secrétaires du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie S.P. Obukhov et N.V. Arefiev, premier secrétaire du comité municipal de Moscou du parti communiste V.F. Rashkin, secrétaire du comité municipal de Moscou du Parti communiste de la Fédération de Russie D.A. Parfenov, chef de l’Association de l’ensemble de l’Union « Nadezhda Rossii » N.А. Ostanina, le premier secrétaire du comité régional d’Oulianovsk du Parti communiste de la Fédération de Russie A.V. Kurinny, lieutenant-général V.I. Sobolev.

https://kprf.ru/actions/kprf/205664.html

S’exprimant lors du meeting des députés de la Douma d’État avec des Moscovites, un membre du Présidium, secrétaire du Comité central du communiste, élu député de la Douma d’État de la huitième convocation S.P. Obukhov a remercié les Moscovites d’avoir soutenu le Parti communiste et d’avoir fait preuve de et d’être descendus dans la rue.

« Ceux qui sont venus ici n’ont pas eu peur et ont exprimé leur position civique, malgré les intimidations », a-t-il déclaré.

«Nos camarades sont détenus uniquement parce qu’ils ont diffusé des informations sur une action absolument légale. À la veille de notre réunion parlementaire, environ 60 militants du Parti communiste de la Fédération de Russie, y compris des candidats à la Douma d’État, ont été arrêtés. Leur détention nécessite la sanction du procureur, mais il n’y a pas de telles sanctions – une anarchie totale. Le comité du parti de la ville de Moscou a été bloqué. Ils bloquent la sortie de la Douma de la ville de Moscou afin d’arrêter les députés communistes et leurs assistants. Nous parlons de la répression politique la plus réelle », a souligné Obukhov.

Manifestation du parti communiste russe (KPRF) à Moscou pour dénoncer la fraude électorale et faire appliquer la victoire du KPRF à Moscou.

Sergueï Obukhov a cité les faits de répression les plus récents. Sur le chemin de la place Pushkinskaya, un candidat à la suppléance de la Douma de la ville de Moscou, chef du Komsomol de Moscou Daria Bagina, a été arrêté. Le candidat à la Douma d’État, secrétaire du Comité municipal de Moscou du Parti communiste de la Fédération de Russie, Nikolai Volkov, a été arrêté. L’un des dirigeants du Front de gauche, Leonid Razvozzhaev, est détenu au commissariat de Golyanovo depuis déjà 24 heures, accusé d’avoir republié une vidéo du discours d’Obukhov lors d’une réunion avec des députés le 20 septembre. La députée à la Douma de la ville de Moscou, Elena Yanchuk, candidate à la Douma d’État, a été arrêtée. Tous les détenus sont en fait des prisonniers politiques.

« Nos camarades réprimés doivent être libérés immédiatement. Je lance un appel au procureur général dans le cadre de cette honte – arrêtez l’anarchie! », A déclaré le politicien.

« Nous allons poursuivre en rapport avec ce qu’on appelle le vote électronique à distance. À mon avis, le DEG est une boîte à bananes avec des ampoules et une calculatrice qui vient d’imprimer de faux résultats de vote. Nous exigeons l’annulation des résultats de la DEG ! Le combat continue », a déclaré Obukhov.

Sergueï Obukhov a appelé le pouvoir à libérer tous les détenus.

En France, le parti communiste vainqueur des élections à la Douma :

Le scrutin était organisé à l’Ambassade de Russie à Paris (bureau de vote n° 8308) rattaché administrativement à l’oblast de Tomsk (Sibérie) sur la circonscription uninominale N°181. Nicolas Maury sur son blog rapporte :

Il y a eu 1190 votant.e.s (dont Gérard Depardieu).

Pour le scrutin de liste, le Parti Communiste de la Fédération de Russie arrive en tête.

Les suffrages se répartissent de la manière suivante :

Parti Communiste de la Fédération de Russie : 345 (31,36%)
Russie Unie : 233
Nouveau peuple : 73
Russie Juste – Pour la vérité : 68
Parti écologiste russe Les verts : 25
L’alternative verte : 21
Parti des retraités : 21
Parti russe de la liberté et de la justice : 14
Parti de la Croissance : 13
Communistes de Russie : 7
Plateforme civique : 6
Rodina : 6