Rencontre Eurocritique du 1er avril à Paris : retrouvez l’intégralité du débat en #vidéo

Le 1er avril 2017 à Paris se sont tenues les rencontres eurocritiques pour débattre librement de la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN, à l’occasion des 60 ans du funeste traité de Rome instituant le début de la construction de l’Union Européenne.
Un moment d’échange et de débat, de rassemblement organisé à l’initiative du PRCF, du Mouvement pour le Socialisme du 21ème siècle et des Clubs .

Communistes, progressistes, syndicalistes, gaulliste républicain … une pour défendre ensemble la souveraineté du peuple et briser les chaines de l’Union Européenne

Le 25 mars 1957, le Traité de Rome officialisa la marche à l’intégration euro-atlantique de l’Europe occidentale.

Depuis lors, les traités supranationaux et néolibéraux qui se sont succédé (notamment le Traité de Maastricht, les accords d’intégration à l’UE des ex-pays socialistes de l’Est, le Traité de Lisbonne et le Pacte budgétaire…) ont encore aggravé les aspects négatifs de cette « construction » européenne et atlantique. Partout, les acquis sociaux, les souverainetés nationales, les emplois industriels et agricoles sont détruits. Partout, les possibilités d’alternative progressiste passent par les fourches caudines de l’ « économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée ». Partout, ce sont les extrêmes droites et les communautarismes rétrogrades qui prospèrent là où l’on nous promettait la prospérité économique partagée et des échanges économiques et culturels équilibrés. Quant à la paix, l’UE, appariée à l’OTAN, la menace gravement en s’inscrivant totalement dans la politique atlantique de confrontation avec la Russie.
C’est un débat libre et sans préjugé, rassemblant des représentants d’organisations de sensibilités politiques diverses autour d’une possible sortie progressiste de la France hors de l’euro, de l’UE et de l’OTAN : le PRCF, le MS 21, les Clubs Penser la France, avec également la présence de la et des syndicalistes du Front syndical de classe.

Par-delà les fausses alternances thatchériennes ou carrément fascisantes, les différents intervenants ont pu exposer des propositions pour construire les conditions d’une véritable politique progressiste de progrès social, de laïcité républicaine, de paix, de souveraineté des peuples et de coopération internationale.

Après les interventions de Georges Gastaud secrétaire national du PRCF, de Michèle Fraize du , de Jean Luc Pujo président des Clubs Penser la France, de Gilbert Rodriguez du Front Syndical de Classe, et de Patrice Hemet du relayant également une contribution de l’économiste Michel Zerbato, de la Gauche Républicaine.

Parmi les participants, citons également Léon Landini – président du PRCF et résistant FTP MOI -, l’historienne Annie Lacroix-Riz ou encore l’emblématique syndicaliste CGT Renault qui avait mené la grève en mai 1968.

www.initiative-communiste.fr y était et a pu filmer l’intégralité de la rencontre, diffusée par notre chaine youtube.

Regarder l’intégralité de la Rencontre eurocritique du 1er avril 2017 en vidéo