Pour les Russes la période soviétique a été la meilleure de leur histoire – [Dossier spécial les Russes et le socialisme – Partie 4]

Les trois-quarts des Russes considèrent que période soviétique a été la meilleure de l’histoire du pays, d’après le nouveau sondage annuel de l’institut Levada, proche des milieux occidentaux, réalisé le 20 février 2020 dans toute la Russie.

Lorsqu’on leur demande leur avis, les Russes répondent qu’ils associent l’Union Soviétique avec « la belle vie » et la stabilité. Ils ne sont qu’une toute petite minorité de 9% à avoir une opinion négative de l’URSS, y associant des notions telle que les pénuries, la répression, la faim ou l’isolement du pays. Un démenti formel par le témoignage massif de l’opinion publique russe à la propagande anticommuniste déversant des torrents de boue sur l’Union Soviétique, cette première expérience socialiste réussie dans le monde.

Au total, ils sont 75% à estimer que l’Union Soviétique a été le meilleur moment de l’histoire de la Russie. Une claque sévère pour tout les contre- révolutionnaires qui célèbrent la fin de l’URSS comme un soi-disant progrès.

Contrairement à une idée reçue, les jeunes considèrent aussi que la période soviétique est la meilleure de l’histoire de la Russie. Cela dément la propagande qui voudrait faire croire que ce n’est que de la nostalgie de personnes âgées. Et ce même s’il est évident que ceux qui ont vécu la réalité de l’URSS sont ceux qui en ont la meilleure image.

2 jeunes russes sur 3 de moins de 25 ans sont d’accord pour dire que l’Union Soviétique a été la meilleure période de l’histoire de la Russie ! Et cette opinion monte à plus de 80% pour toutes les générations qui ont vécu une partie de leur vie sous l’Union Soviétique.

Et cela n’est pas une surprise : les Russes rejettent le système capitaliste. D’après l’académicien Andreï Kolesnikov « le capitalisme d’État d’aujourd’hui est perçu comme injuste. Cette injustice se constate dans la distribution des richesses, l’accès aux biens et aux infrastructures. Et ce sentiment d’injustice ne cesse de se renforcer. »  .

De fait, eux qui peuvent comparer préfèrent le socialisme ! C’est cet ancrage dans les témoignages personnels, dans le vécu, dans la connaissance intime de ce qu’était le socialisme et l’Union Soviétique qui explique d’ailleurs la permanence de cette opinion, 30 ans après la chute du mur de Berlin. À l’exact opposé du bourrage de crâne mené par la propagande massive déployée dans les médias et jusque dans les programmes et manuels scolaires. Pour 60% des Russes, leur opinion sur l’Union Soviétique est fondée sur une connaissance tirée de l’expérience personnelle, celles de leurs parents, de leurs proches, de leurs collègues de travail. Tandis que seuls 13% font référence à l’école et 22% aux médias.

Ils ne sont qu’une petite minorité à privilégier un mode de développement capitaliste, à la façon des pays d’Europe occidentale. Et ce même au sein de la jeunesse étudiante (15-24 ans). Ils sont un tiers à réclamer un retour à la voie de développement soviétique, et une majorité à envisager un développement spécifique à la Russie. Témoignage sans doute de la situation bloquée de la Russie ainsi que du constat de la contre-révolution interdisant de façon violente – on se souvient des chars de Eltsine prenant d’assaut le parlement russe – que la volonté des peuples soviétiques exprimée par référendum de maintenir l’URSS soit respectée.

Témoin également de cette opinion paradoxale et des contradictions qui traversent la société russe actuelle, les deux tiers des Russes estiment que la destruction de l’Union Soviétique était évitable. Une opinion remarquable de constance depuis le milieu des années 1990 et qui marque une grande stabilité avec cette immense majorité de plus de 70% qui s’étaient prononcée par référendum pour le maintien de l’URSS.

Lorsqu’on leur demande les raisons principales pour lesquelles ils regrettent l’Union Soviétique, les Russes mettent en avant la puissance de l’Union Soviétique et son système économique, une puissance au service de la confiance, de relations humaines apaisées et du bien être.


Ce sondage a été réalisé du 2 au 26 février 2020 auprès d’un échantillon représentatif de 1614 personnes de plus de 18 ans, de 137 localités de 50 régions de la fédération de Russie.

À quoi pensez-vous si on vous dit “époque soviétique” ?

févr-20
Stabilité, ordre et confiance dans l’avenir16
Bonne vie (bons moments, meilleurs que maintenant, plus faciles à vivre)15
Vie propre (enfance, jeunesse, parents)11
Idéologie communiste (parti, pionniers, socialisme, slogans communistes)8
«Amitié des peuples» (cohésion, fraternité, pays multinational)6
Sur la disponibilité et la qualité des biens et services (bas prix, tout naturel, glaces, voyages)6
Nostalgie du temps (désolé, souvenirs agréables)6
Éducation gratuite et de qualité, écoles abordables6
Justice sociale (tous sont égaux, absence d’inégalités)5
Emplois et chômage, bons salaires5
Médecine gratuite, système de santé4
Files d’attente et coupons de déficit4
Fierté, patriotisme, force et «grand pays»4
Mention de l’URSS (y compris la décomposition), années ou périodes4
Logement gratuit, appartements3
Staline3
À propos de notre passé, de notre histoire2
Brejnev2
Lénine2
Émotions (joie, bonté, paix)2
Seconde guerre mondiale et victoire1
Isolement du pays, rideau de fer et course aux armements1
Qui a vécu dur1
Stagnation1
Répression, goulag, dépossession et faim1
Que je veux retourner en Union soviétique, ces temps1
Autres positions (“pureté, silence”; “à propos de la Tcheburashka”; “vieillesse”; “l’homme a toujours raison”; “construire la Russie”, etc.)3
Ne sais pas3
Je ne pense à rien5
Difficile de répondre / pas de réponse5

Regrettez-vous l’effondrement de l’URSS ?

OuiNonDifficile de répondre
20 févr.65269

Pour quelles raisons principales regrettez-vous en premier l’effondrement de l’URSS ? Donnez une à deux réponses (choix parmi un ensemble de propositions)

Mar.  99Déc  6Nov.  7Nov.  11Déc  12Nov.  14Nov.  16Nov.  17Nov.  18Fév  20
Les gens ont perdu le sentiment d’appartenir à une grande puissance29554445515643363652
La destruction d’un système économique unifié60494948495553545249
Augmentation de la méfiance mutuelle et de la férocité32363641394131343137
Perdu le sentiment que vous êtes partout “à la maison”10251820182430252431
Les relations avec les parents et amis sont détruites29353834262928262425
Il est devenu difficile de voyager librement, de partir en vacances10232118191215151314
Autre1123123544
Difficile de répondre7321112221

Pensez-vous aujourd’hui que la décomposition de l’Union Soviétique était inévitable ou qu’il était possible de l’éviter ?

Était inévitableAurait pu être évitéeDifficile de répondre
févr.-20266311
nov.-18276012
nov.-17295219
nov.-16295120
mars-16335117
nov.-15395111
nov.-14305515
déc.-13295318
déc.-12314821
nov.-11335314
nov.-10325315
nov.-09285715
nov.-08305515
nov.-07305614
nov.-06275914
nov.-05296110
déc.-04246510
mars-03256510
déc.-02295912
déc.-01295813
mars-00266212
févr.-98245818

Êtes-vous personnellement d’accord ou en désaccord avec l’opinion suivante “l’époque soviétique a été le meilleur moment de l’histoire de notre pays, avec un haut niveau de bien-être et des opportunités pour les citoyens ordinaires”?

févr-20
Tout à fait d’accord37d’accord75
Plutôt d’accord38
Plutôt en désaccord13en désaccord18
Pas du tout d’accord5
Difficile de répondre66

Où avez-vous appris le plus d’information au sujet de la vie en Union Soviétique ?

févr-20
expérience personnelle / a vécu en URSS presque toute sa vie61
Des parents, des proches parents51
école17
Des émissions de télévision, des nouvelles télévisées15
De la fiction12
Depuis Internet, les réseaux sociaux11
De la littérature scientifique spéciale sur l’URSS10
média9
De collègues au travail, étudiants8
expérience personnelle et témoignages directs de la famille et des proches6
Participé à des événements dédiés à la célébration de la victoire dans la Grande Guerre patriotique6
Bénévole, aide aux anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale2
Autre1
Difficile de répondre1
Total des réponses210

le sondage complet :

URSS sondage Levada février 2020