Le PRCF présent au IIIème Congrès du Parti Communiste Unifié (OKP) à Moscou

Moscou – Congrès 2019 de l’

Le 9 février, à Moscou, le Unifié (OKP) de tenait son IIIème Congrès, dans une ambiance fraternelle, très combative et enthousiaste. Une délégation du Pôle de en France (PRCF) y était présente, aux côtés des communistes italiens du Fronte Popolare, ainsi que des camarades vénézuéliens du Parti Socialiste Unifié du Venezuela (PSUV). Le déroulement du congrès a également été ponctué par la lecture de messages de solidarité internationaliste de partis communistes et progressistes venus du monde entier, notamment d’Ukraine, du Kazakhstan, de Biélorussie, de la République populaire de Lougansk, de Turquie, de Grèce, du Danemark, de Syrie, des Etats-Unis ou encore du Sahara occidental.

Rappelons que L’OKP, en tant que très jeune parti, mais qui possède déjà plusieurs maires (très implanté localement, l’OKP mène une politique audacieuse en terme d’anti-fascisme, de solidarité aux migrants, et anime des comités de quartiers) , s’est constitué en mars 2014, autour d’anciens membres et cadres du Parti Communiste de la Fédération de Russie (). Après s’être très fortement opposés, d’abord en interne, à la dérive de droite et antimarxiste de Ziouganov et de ses associés, ces membres ont décidés de s’organiser indépendamment du réformiste, afin de défendre une ligne révolutionnaire au sein d’un nouveau parti marxiste-léniniste, capable de porter une ligne de travail au sein des masses et d’organiser la classe ouvrière pour le renversement du capitalisme. C’est la raison pour laquelle la création de l’OKP fut un moyen d’unifier divers groupes marxistes régionaux ainsi que de nombreux militants syndicalistes de combat au sein de ce nouveau parti. C’est le dirigeant communiste Vladimir Ivanovich Lakeev qui occupe actuellement le poste de Premier Secrétaire du Comité Central de l’OKP.

Ce IIIème Congrès franchit donc une étape dans l’unification du mouvement communiste marxiste-léniniste de la Fédération de Russie, puisqu’en 2018, des représentants des mouvements Trydovaya Rossiya (Russie travailleuse) et Nouveau mouvement communiste ont intégré l’OKP.

A l’heure où un processus d’unification est à l’œuvre entre l’OKP et le Parti Communiste des Ouvriers de Russie (PCOR), le congrès a adopté des nouvelles résolutions quant aux modalités de ce processus, et a déclaré qu’un travail de consultation des militants serait organisé au niveau des organisations et cellules de bases, afin de « travailler à une unification à partir de la base, et non pas à partir du seul sommet ». Le premier secrétaire du PCOR, Victor Tyulkine, a renouvelé à la tribune sa volonté d’amener à son terme ce processus d’unification. Une consultation à propos du nom du nouveau parti va également être organisée. Il va sans dire que la question de la réunion au sein d’une même organisation des deux forces marxistes-léninistes les plus conséquentes de Russie suscite, chez nos camarades russes, un grand espoir et un grand enthousiasme.

Sans qu’il soit pour autant question d’unification, des représentants du Front de Gauche (Liévi Front), des Communistes de Russie (Kommounisti Rossii) et du Parti des travailleurs de la révolution (Revolioutsionnaya Robotsaya Partia) ont, pour leur part, appelé à la nécessité d’une coopération plus étroite et à une plus grande unité dans l’action.

dig

Le point d’orgue de ce congrès a certainement été atteint lors de la visite de l’ambassadeur du Venezuela à Moscou, Carlos Rafael Faria Tortos, venu spécialement pour l’occasion. Dans un discours remarquable et extrêmement applaudi, il a abordé très gravement la situation actuelle de son peuple et de la patrie bolivarienne, faisant face à la menace directe de l’impérialisme états-unien et de ses velléités néo-colonialistes réaffirmées en Amérique Latine. C’est très chaleureusement qu’il a exprimé ses remerciements aux forces communistes et progressistes de la Fédération de Russie, pour leur précieux soutien et pour leur mobilisation en faveur de la paix, de l’indépendance, de la souveraineté populaire et nationale.

Suite aux résultats de la discussion interne du Parti, le congrès a apporté des modifications et des ajouts au programme et à la charte du Parti communiste unifié. Au scrutin secret, un nouveau Comité central et une Commission centrale de contrôle du parti ont été élus.

Après avoir exprimé ses pleins vœux de succès pour « les véritables forces communistes en Russie et dans le Donbass », le PRCF a déclaré « être fier de trouver [en la personne des camarades de l’OKP] les fils et les filles de l’ prolétarien, tout comme nous avons été heureux d’accueillir la camarade Daria Mitina à Paris [interviewée par notre camarade Aymeric Monville, ndlr]. Nous espérons que notre travail commun sera renforcé à l’avenir. »

Vive l’OKP !

Vive l’amitié entre les partis communistes !

Vive l’internationalisme prolétarien !



Commission internationale du PRCF