La député européenne ex ministre de Macron S Goulard payée par un lobby US 10 000€ par mois !

GOULARD STIPENDIEE DE LA TRANSNATIONALE ATLANTIQUE

« L’ex-ministre touchait 10 000 euros par mois d’un think tank américain pro-UE. C’est ce que revèle la publication par le JDD de la déclaration d’intérêt de la député MODEM que s’était empressé de choisir comme “ministre des armées” sic.

On apprend ainsi que c’est cette stipendiée du supranationalisme atlantique, qui – aux dires de l’ex-député LR Myard « ne se sent pas spécialement française » – que Macron avait choisie pour diriger, non plus la «  nationale », mais « les Armées », dans la perspective de leur (dés-)intégration dans la «  européenne » otanisée. Il est vrai que Macron est lui-même « Young Leader »…

Et ces gens-là parlent de « moraliser la vie publique »…

Et Macron ose écouter la Marseillaise main sur le cœur et l’œil mystiquement clos…

Et le mouvement ouvrier officiel devrait continuer de ne pas faire le lien entre défense des acquis sociaux et résistance au « saut fédéral européen » en marche… (commentaire d’Initiative communiste).

Goulard payée par un lobby US

La déclaration d’intérêts de Sylvie Goulard publiée apr le JDD le 25 juin montre que la député MODEM a occupé un poste de conseiller spécial pour le think tank Council on the Future of Europe, poste rémunéré plus de 10 000 € par mois ! Elle aurait touché cette rémunération d’octobre 2013 à janvier 2016 selon l’hebdomadaire. Soit au minimum 280 000 € payé par l’organisme basé en Californie, chargé de “faire la rpomotion de l’UE et contribuer au débat d’idées”. Une organisation américaine dont la mission est de faire de la propagande pour accélérer l’intégration de l’Union Européenne et l’effacement des souverainetés nationales au profit de la dictature des multinationales et de la domination de l’impérialisme américain.

Pour sa défense, l’ex ministre des armées choisie par Macron indique que c’est “non sujet”. Les Français apprécieront de savoir qu’une élu, choisie pour dirigé les armée était rémunéré directement par une organisation étrangère pour faire de la propagande. Un de ses proches cité par le JDD se réfugie derrière les arguments déjà mille fois entendus dans la bouche de Richard Ferrand et autre Fillon «Tout était déclaré et ces sommes étaient brutes»

Rappelons que le 20 juin, empêtré dans l’affaire concernant un éventuel système d’emplois fictifs du MODEM, la ministre de Macron a été contrainte à la démission

Payés pour démolir la France ?

Rappelons surtout que Macron avait choisi cette ministre pour liquider la défense nationale et mettre sous tutelle l’armée française sous le commandement intégré de l’OTAN et une défense “européenne” directement sous commandement allemand. Cela n’a bien sûr rien à voir avec d’éventuelles rémunérations perçues de la part de groupe de pression étranger. La question que l’on peut poser est évidemment de savoir si d’autres députés MODEM, d’autres personnalités En March, qui défendent la même politique que Mme Goulard sont également stipendiée par des organisations étrangères ?

Rappelons que dès le 13 juin, le PRCF avait publiquement lancée un appel à la démission de Sylvie Goulard :

JBC pour www.initiative-communiste.fr


Code Pénal : Article 411-5 Des intelligences avec une puissance étrangère

Le fait d’entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, lorsqu’il est de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, est puni de dix ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende.