CETA La commission européenne menace la Belgique : #stopCETA #stopTAFTA c’est #stopUE !

stop-tafta-stop-ue-cetaLe 14 octobre 2016 le parlement wallon – en – a refusé d’approuver le traité de libre échange UE Canada imposé par la Commission Européenne. Un traité de libre échange pour un grand marché transatlantique que la Commission Européenne comptait valider et ratifier le 18 octobre à l’occasion d’une réunion des ministres de l’économie des états membres de l’UE. Une nouvelle fois dans le dos des peuples qui n’ont jamais été consultés et n’ont jamais validé ces accords ravageurs pour l’emploi, les salaires, l’environnement et qui permettront aux multinationales d’imposer encore plus violemment leurs lois, si besoin devant une justice privée (les tribunaux d’arbitrages) à leurs ordres. En France, contrairement à la , il n’y a jamais eu aucun vote concernant le .

La commission européenne menace la Belgique : le totalitarisme capitaliste à l’oeuvre !

cecilia malstrom TTIP TAFTA UEComme à chaque fois qu’un vote d’un peuple ou de ses représentant s’oppose à ses diktats la Commission Européenne s’en est violement pris aux courageux wallons. La Belgique doit “trouver une solution avec la Wallonie” d’ici vendredi a menacé la Commission Européenne par la voix de sa commissaire européenne en charge du commerce Cecilia Malsmtrom.  La même qui revendique “je ne tiens pas mon mandat des peuples européens”. On ne peut faire plus clair.

 

Chantage, menace, coup de force … c’est là les méthodes de l’Union Européenne pour imposer par la forces les diktats des multinationales, des grandes banques, du grand patronat et piétiner les décisions populaires démocratiques. Viol du non de 2005 des français et des néerlandais, coup de force financiers contre les chypriotes ou contre les grecs… et maintenant menaces contre les Belges. Le CETA démontre une nouvelle fois la nature totalitaire de l’Union Européenne, institution supranationale construite pour diviser et écraser les peuples et renforcer la dictature du Capital.

Tout cela prouve une fois de plus que pour la démocratie, pour la solidarité et la coopération internationale, il est indispensable de sortir de l’Union Européenne et de l’euro.

Après le CETA des dizaines d’accords de libre échange imposés par l’UE : toujours plus de dumping social et environnemental

Bruxelles mène actuellement une vingtaine de négociations pour des traités de libre échange Outre le GMT//TTIP avec les Etats Unis, la Commission Européenne négocie dans le plus grand secret un accord de libre échange avec le Japon depuis 2013.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

Signez la pétition pour un referendum pour la sortie de l’UE et de l’euro

prcf-ceta-tafta