Quelques conseils d’I.C. pour ne pas bronzer idiot: Yves Vargas, Jean Jacques Rousseau l’avortement du capitalisme

Jean-Jacques , l’, Delga, 2014, 18 €.

L’un des plus fins connaisseurs marxistes de Rousseau, Yves Vargas montre textes à l’appui que Jean-Jacques n’est nullement l’auteur petit-bourgeois, passéiste et geignard que d’aucuns voudraient dépeindre en l’opposant sottement à Marx. A travers une lecture très enlevée de l’Emile, du projet rousseauiste de Constitution de la Corse, d’un décryptage subtil des rapports différenciés que Marx et Engels entretenaient respectivement avec Rousseau, l’auteur dessine le « matérialisme hypothético-émergent » de Rousseau et montre avec efficacité que si Marx a voulu être le « fossoyeur du  » accompli, Rousseau a tenté d’être – sur les bases de la démocratie paysanne – l’ « avorteur » de la très barbare exploitation capitaliste naissante. A lire d’urgence par tous ceux qui ne comprennent pas la portée révolutionnaire pour aujourd’hui d’une attitude républicaine et « jacobine » conséquente, c’est-à-dire faisant droit aux luttes de classes.