Philosophie et théorie politique : Georges Gastaud lance son site internet !

Nous avons le plaisir d’annoncer que , philosophe marxiste, spécialiste du matérialisme dialectique et de la critique de l’exterminisme, stade suprême de l’impérialisme, ouvre son https://georges-gastaud.com/

ainsi qu’une chaîne youtube 

https://www.youtube.com/channel/UCPh0eQq0osJGMZ3EE_n3CgA


Georges Gastaud est un militant franchement communiste, responsable d’associations internationalistes, résistant linguistique à l’impérialisme du tout-anglais, écrivain, ancien professeur de en Classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques.
Ce site présentera régulièrement des textes philosophiques inspirés du matérialisme dialectique, notamment des travaux sur l’ontologie matérialiste et sur la dialectique de la nature dans les sciences, des recherches théorico-politiques, des critiques de livres ou des prises de positions sur certains débats théorico-culturels du moment, ainsi que des vidéos sur ces thématiques.

Rappelons que les éditions Delga viennent de rééditer Lumières communes, le traité de philosophie générale en cinq tomes que l’auteur a entièrement revu à cette occasion. Cet éditeur propose aussi, du même auteur, Le nouveau défi léniniste (2017) et  et universalisme (2015). Au catalogue du Temps des cerises figure toujours Sagesse de la révolution (2011), Lettre ouverte aux ‘bons Français’ qui assassinent la France (2005), ainsi que Patriotisme et internationalisme aux Éditions du CISC. Une réédition de Mondialisation capitaliste et projet communiste (1997), initialement paru au TDC, est également envisagée par Delga. 
Alors que les lumières sont la cible permanente de toutes sortes de réactionnaires, alors que l’enseignement de la philosophie au lycée est asphyxié et dénaturé par Blanquer, il convient de s’opposer à ce que Lukàcs appelait la “destruction de la raison”; et surtout, il faut promouvoir, réactiver et retravailler la philosophie dia-matérialiste du marxisme, y compris dans sa dimension ontologique. C’est nécessaire non seulement pour résister aux nouveaux obscurantismes que porte le capitalisme exterministe de notre temps, mais pour reconstruire, comme y invitait Engels, une conception scientifique du monde. Cette dernière est indispensable pour que renaisse une hégémonie culturelle progressiste cohérente indispensable à la reconstruction d’un parti communiste de combat, à la contre-offensive du monde du travail et à l’émergence d’une Convergence Nationale des Résistances.