Petit dictionnaire de la nov’langue macronienne

Pour enfumer les travailleurs et tenter de faire passer cyniquement et en douce la casse des droits sociaux et démocratiques conquis de haute lutte, le régime macronien n’est pas avare de redéfinir les mots les plus courants. Pour leur donner un sens tout autre que celui que nous comprenons habituellement.

Les jeunes communistes des vous propose un petit à potasser durant cette période de congé pour bien comprendre dès la rentrée sociale ce qui va frapper les travailleurs. Et bien saisir dans toute sa méchanceté l’ du régime UE MEDEF

macronienne Signification
Compétitivité Nos entreprises doivent pouvoir plus facilement virer leurs salariés.
Engagements Seulement si cela reste du domaine associatif, du genre organiser un événement culturel ou parler avec une fleur entre les dents de la COP 21.
Baronnies locales (dans les statuts) Globalement, ceux qu’on dénonce mais qui viennent adhérer chez nous. Exemple : Gérard Collomb à Lyon
Société civile Toute personne n’étant pas un politicien professionnel. Ex : Bernard Arnault est un haut représentant de la société civile.
Transition écologique Terme qui sous-entendrait une sortie du capitalisme, mais qui dans les faits sert surtout à gober la gauche petite-bourgeoise.
Progressiste Libéralisme du 19ème siècle…
Citoyen Une personne qui ne comprend rien à la politique et qui vote pour nous.
Parité Hommes et femmes de la bourgeoisie ont droit d’exploiter les travailleurs. Hommes et femmes prolétaires ont droit d’en baver.
Décentralisation Déconstruire le pays au profit des seigneurs locaux.
Union européenne Un objet quasi-divin dont on ne saurait critiquer la nécessité.
Ethique Terme utilisable pour attirer la petite-bourgeoisie, mais on en fait fort peu de cas dans la réalité du pouvoir macronien.
Responsabilité Celle des pauvres.
Privilège Le peu qu’ont les pauvres.