Liquidation: 9 ans de conflit social le film qui revient sur la casse de Goodyear Amiens Nord .

Goodyear Liquidation 9 ans de conflitFruit d’une longue enquête, ce documentaire est avant tout le temps de la réflexion.

Mourad Laffitte revient sur la lutte des ouvriers de l’usine Amiens-Nord pour défendre leurs emplois dans le conflit qui les oppose à la direction de la multinationale -Dunlop. Une véritable plongée au cœur de ce conflit loin des discours et des images qui criminalisent et condamnent de manière hâtive.

N’oubliez pas de signer la pétition Nous sommes tous des Goodyear

Les premières dates de projections :

Lundi 23 mai, 20h30, Espace Dewailly (amphithéâtre Cavaillès) à Amiens

Vendredi 27 mai, 21h00, Rencontres nationales des médias libres et du journalisme de résistance, à Meymac (19).

D’autres dates sont en programmation. Retrouvez-les sur le site http://images-contemporaines.com/category/rendez-vous-a-venir/

Site : http://images-contemporaines.com/

https://www.facebook.com/Liquidation-144593065927632

LIQUIDATION LE FILM SUR LA LUTTE DES GOODYEAR … ENFIN DISPONIBLE !!!

AMIENS NORD

22 mai 2016 — Cher(es) signataires,

Voici LE DVD que vous devez commander !!!

Pendant près de 9 ans Mourad Lafitte a filmé la lutte des GOODYEAR.
Analyse, images fortes, l’histoire d’une lutte historique qui a marqué et marquera longtemps la lutte de classes de notre pays. ….

Sur chaque DVD la somme de 5€ est reversée au comité de soutien aux 8 de GOODYEAR !!

*** BON DE COMMANDE ***

Vous pouvez commander le DVD en cliquant sue le lien ci-dessous :

http://images-contemporaines.com/notre-boutique/liquidation-de-mourad-laffitte/


Goodyear, la mort en bout de chaîne – regarder en VOD

Après “Chronique d’une délocalisation annoncée“, réalisé de 2006 à 2009 et retraçant la lutte des 1300 salariés de l’usine Goodyear d’Amiens Nord, ce second volet, “La mort en bout de chaîne”, aborde les risques de cancers dus aux expositions de produits chimiques.

Au cours du tournage, le réalisateur, Mourad Laffitte s’est retrouvé en possession d’un rapport accablant pour les directions successives. Ce rapport, établi en 2007 à la demande du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) suite à un article de la revue Que choisir, place en haut du tableau les pneus de la marque Goodyear en raison de leur haute teneur en produits toxiques.

Aujourd’hui, pour des centaines d’ouvriers, en plus de la fermeture de leur usine, plane aussi le risque de maladies graves dues à l’exposition prolongée à certains produits utilisés dans la composition des pneus. Pour le réalisateur, il était nécessaire de revenir plus longuement sur ce problème.