Où vont les italiens – un livre de Alessio Arena

ou-vont-les-italiensJeune dirigeant du et analyste marxiste de belle venue, se à une critique sereine des déviations survenues dans le PCI à l’époque de l’eurocommunisme de triste mémoire. Surtout, l’auteur, imprégné de méthodologie léniniste et gramscienne, dessine les voies d’une renaissance communiste à l’italienne (le mot « refondation » n’a pas les mêmes connotations de part et d’autre des Alpes…) ancrée dans la longue durée de la nation italienne et de sa dialectique avec le mouvement ouvrier et démocratique. Le lecteur lira avec bonheur la réflexion d’Arena sur des textes flamboyants de Pisacane, Togliatti, Robespierre, Gramsci (sur la formation du « groupe dirigeant ») et ne manquera pas de noter les analogies frappantes, par-delà d’évidentes différences politico-historiques qui excluent la décalcomanie politique, entre la France et sa « sœur latine ».

Georges Gastaud

  • OÙ VONT LES ITALIENS, entre réactions et résistances au nouvel autoritarisme, par Alessio ARENA, Delga, 2012, 12 € + port.