EPIDEMIE (presque) SUR SEINE

Avec « la maladie blanche », nos amis de « Jolie-Môme » ont déniché un texte pertinent. Une pandémie venue de Chine frappe les quinquagénaires et perturbe les plans guerriers d’un Dictateur. Pas de chance pour les victimes qu’une institution médicale bureaucratisée n’envisage pas de soigner. Quant au pouvoir, sa perspective est l’enfermement. Du classique… très actuel.

Réussissant à subjuguer la maladie, le Raoult du moment saura t’il aussi guérir la société de sa folie belliciste ? La pièce est de 1937 et rien ne garantit une fin heureuse. Les comportements et attitudes individuelles de ceux qui sont touchés évoluent brutalement. Sortant de la pantomine, les personnages expriment sincèrement leur angoisse et s’humanisent alors. Ce que les acteurs arrivent pleinement à faire ressortir !

 

« La maladie blanche » de Karel Čapek (traduit du tchèque)

Du Vendredi au dimanche Jusqu’au 05

La Belle Etoile

Rue St Just à St Denis (93) métro Front Populaire (sortie Avenue George Sand)

La maladie blanche – Présentation par la Compagnie