Le camarade Jean-Pierre Combe interpelle sur les réseaux sociaux les va-t-en-guerre désireux d’en découdre avec la Russie. Des va-t-en-guerre qui, semble-t-il, ignorent la réalité de ce qui compose le bloc euro-atlantique et les milices ukrainiennes semant la terreur dans le Donbass et les rues des principales villes du pays depuis la pseudo « révolution » Euro-Maïdan ; ni se rendent compte qu’une guerre généralisée signifierait l’apocalypse nucléaire !

 

Un ami Facebook pose la question : Voulez-vous vraiment faire la guerre aux Russes?

Il répond comme s’il avait reçu une réponse unanime et affirmative: Bon courage et tous aux abris!…

Je préfère demander à ceux qui veulent faire la guerre aux Russes en Ukraine:

« Voulez-vous vraiment vous allier à ceux qui se sont formés dans l’héritage maudit des SS et des autres fascistes, des autres bandéristes, à ceux qui arborent sur leurs drapeaux les insignes des divisions SS Das Reich et Der führer, qui ont jalonné l’itinéraire de leur passage en France de ruisseaux de sang des Françaises et des Français, qui depuis huit ans font de même que ceux-là dans toutes les régions d’Ukraine où quelqu’un ose relever la tête, et pas seulement dans le Donbass?

Voulez-vous vraiment vous joindre au combat de ces serviteurs du grand capital financier, terrien et industriel?…

Voulez-vous recevoir des peuples l’opprobre dont ils couvriront le nazisme, le néo-nazisme, le fascisme « moderne », aussitôt que leurs crimes commenceront d’être découverts? Je ne souhaite cela à personne!…

Moi, je préfère rechercher la paix, même sachant que progresser vers la paix nécessite d’arrêter les fauteurs de guerre, les fascistes, les nazis d’hier et d’aujourd’hui et leurs commanditaires… »


 

 

En 2015, nous alertions suite au propos du président ukrainien placé au pouvoir à Kiev, menant des bombardements intenses contre les civils des villes de Donetsk et Lougansk :