Crash du MH17 : contre la propagande, le doute méthodique

Trajectoire du vol MH17 et des 10 précédents vol : le contrôle aérien de Kiev a nettement dérouté l'avion vers le nord...

Trajectoire du vol MH17 et des 10 précédents vols: le contrôle aérien de a nettement dérouté l’ vers le nord…

DOUTE METHODIQUE :  La cause est entendue : pour les médias occidentaux qui trouvent toutes les excuses possibles aux pratiques génocidaires de leur cher « Tsahal » contre Gaza, ce ne peuvent être que les « pro-russes » aidés par l’affreux Poutine qui ont abattu l’avion de ligne malaisien MH17. C’est pour contrer cette partialité honteuse, indigne de la profession journalistique massivement alignée sur Saint-Obama, que notre site publie cette analyse de Jean-Pierre Combe.

Plus que jamais, pratiquons le doute méthodique à l’égard de l’« information » occidentale de plus en plus totalitaire !

L’avion malaisien abattu: un crime de guerre!

Les miliciens insurgés s’étant retirés de Slaviansk, l’armée du gouvernement de Kiev semble bien se retrouver bloquée : on attend les habituels communiqués de victoire des ministres nazis.

Un autre signe : l’artillerie gouvernementale kiévienne se livre à des tirs de provocation aussi loin à l’intérieur du territoire russe que le permet la portée de ses pièces.

Une chose est claire: Monsieur Porochenko, l’oligarque qui a reçu l’onction de Manhattan et de l’Union européenne pour occuper le siège de président de l’, veut la guerre totale contre tout ce qui s’oppose aux capitalistes mondialisés ! Il est l’allié de Madame Ioulia Timochenko, qui voudrait tuer tous les Russes d’ et d’ailleurs, et sans doute, il rêve comme elle de vitrifier tout le Donbass à coups de bombes nucléaires, pour commencer : il continue la guerre contre le peuple d’ commencée par les nazis qui ont confisqué en février la place Maïdan de Kiev, et qui lui fournissent l’essentiel des effectifs de ce que le monde occidental appelle « l’armée ukrainienne » ( fort utilement complétés par les services secrets des USA et par quelques armées privées qui en émanent ).

Sans doute cela ne suffisait-il pas : un Boeing d’une ligne malaisienne  (vol MH17) vient d’être abattu par un missile antiarérien pour haute altitude ( jusqu’à 25 km paraît-il ): Monsieur Porochenko n’a pas attendu d’autre précision: il a immédiatement accusé les insurgés du Donbass d’avoit abattu cet avion MH17 qui volait à 10 000 mètres au-dessus de leur terre; immédiatement, il a appelé à écraser ceux qu’il appelle des “pro-russes” et sans plus attendre, la d’argent, écrite et télévisée, de notre pays, a fait chorus et repris ces accusations, en en rajoutant quelques louches sur la description de ces fameux “pro-russes”, qui ne seraient qu’une poignée d’hommes lourdement armés!…

Monsieur Poutine a beau jeu de rappeler cette vérité première de toutes les « bavures opérationnelles », que le vol de cet avion aurait été normal si les gens qui gouvernent à Kiev n’avaient pas déclenché une guerre contre le peuple du sud-est ukrainien ! Il a évidemment raison !

Cela étant, plusieurs régiments de l’armée de Monsieur Porochenko sont actuellement cloués dans leurs abris par les tirs des insurgés du Donbass, qui sont vraisemblablement beaucoup plus qu’une poignée, et les renforts semblent tarder : quel intérêt ces insurgés auraient-ils à abattre un avion de ligne? Aucun!

Mais au fait, les insurgés disposent-ils de missiles capables de frapper à dix mille mètres d’altitude ? Vraisemblablement, ils n’en ont pas, contrairement à l’« armée ukrainienne », et ce n’est pas l’annonce prétendument faite sur un réseau social de la prise d’une telle batterie par les insurgés qui peut les avoir armés : en-dehors du fait que le gouvernement ukrainien a démenti la nouvelle de cette prise, il faut retenir qu’on ne tire pas avec ça comme avec un missile pour moyenne altitude!

Aujourd’hui même, l’agence russe RIA diffuse deux informations :

Ces villages sont évidemment dans la zone dont Monsieur Barack Obama nous dit qu’elle est « sous le contrôle des séparatistes », c’est-à-dire des insurgés.

Cela étant, les journalistes que paient les grands capitalistes de notre pays écartent d’emblée l’hypothèse d’un tir de l’armée du gouvernement de Kiev : leur argument est que ce gouvernement, étant un gouvernement, n’aurait pas pu se tromper : mais les principaux ministres de ce gouvernement affichent ouvertement leur adhésion au nazisme et au terrorisme des divisions SS !

Quand les SS détruisaient un village et massacraient tous ses habitants, ce n’était jamais par erreur ! Ceux qui ont tiré savaient sur quelle cible ils tiraient, et par conséquent, ils ont commis un crime en abattant cet avion ! La question est donc : qui pouvait espérer tirer profit de ce crime ?

Les insurgés du Donbass ont entrepris de briser les chaînes dont l’oligarchie kiévienne les charge : abattre un avion de ligne n’est absolument pas un moyen d’y parvenir et ils le savent bien.

Le gouvernement russe s’efforce de défendre les intérêts russes sans se laisser entraîner dans une guerre : au contraire, abattre un avion de ligne ne lui apporterait que la guerre !

Les ministres nazis qui gouvernent à Kiev ont maintes fois affirmé leur volonté de faire une guerre totale à la Russie et à tous les peuples susceptibles de n’avoir pas oublié l’alliance antifasciste qui a permis, en 1 945, de rendre aux peuples d’Europe un espoir dans la démocratie : ce gouvernement de tueurs n’a-t-il pas conçu le fait d’abattre un avion de ligne comme le moyen de provoquer une guerre totale ? Rappelez-vous que les plus importants de ses ministres sont nazis, admirateurs des divisions SS, dont la mission principale était le terrorisme, et rappelez-vous l’incendie du Reichstag ! : le gouvernement de Monsieur Porochenko, collectivement, fait un excellent suspect d’avoir commis ce crime !

Le 18 juillet 2 014 ; Jean-Pierre Combe

3 Commentaires de lecteur “Crash du MH17 : contre la propagande, le doute méthodique

  1. --
    20 juillet 2014 at 16:44

    Pour compléter l’information :
    – Les services de sécurité de l’Ukraine ont confisqué les enregistrements du contrôle de trafic aérien concernant le Jet malaisien
    http://www.mondialisation.ca/les-services-de-securite-de-lukraine-ont-confisque-les-enregistrements-du-controle-de-trafic-aerien-concernant-le-jet-malaisien/5392241
    – Le drame de l’écrasement du Boeing 777 de Malaysia Airlines : Une histoire à suivre.
    http://www.mondialisation.ca/le-drame-de-lecrasement-du-boeing-777-de-malaysia-airlines-une-histoire-a-suivre/5392218