#CashInvestigation montre la violence de l’exploitation : un vrai appel à se mobiliser contre les euro ordonnances !

Bravo Elise Lucet

Enfin une journaliste qui, en l’occurrence, a courageusement fait son métier sur France-Télévision.

L’émission (dommage pour ce titre franglais) récemment diffusée par France II a montré crûment les méthodes scandaleuses des directions de LIDL, mais aussi de FREE (l’anglais sert ici à travestir en « liberté » la dictature patronale !) et la totale impuissance des « grands dirigeants » à se justifier devant les caméras.

Ces reportages sont également une rareté car il donne la parole à des ouvriers et employés et ce alors que la classe ouvrière est totalement absente des médias qui ne donnent la parole qu’à l’oligarchie à à ses serviteurs de la bourgeoisie, notamment ses éditorialistes et experts auto proclamés.

Dans la même émission, , la ministre du Travail de Macron, l’ex-DRH de Danone qui fit fortune en vendant ses actions Danone dopées par le licenciement des P’tits Lus de Calais a ensuite « ramé » pour dissimuler le contenu grossièrement patronal de sa politique soi-disant « ni de droite ni de gauche ».

Aussitôt, entre deux indignités, le méprisable Hanouna en utilisé sa tribune permanente sur TF1 pour soutenir « les travailleurs » de LIDL (que menacerait, non pas la maltraitance de masse organisée par leur direction, mais l’émission de Mme Lucet !) et pour dénoncer les conditions de travail… sur France-Télévision. Sauf qu’on a appris depuis lors que Lidl est un annonceur historique de l’audiovisuel privé… pour lequel travaille Hanouna.

LIDL, Free, TF1, sans idéaliser en rien le « service public » de l’audiovisuel, où la pensée unique ne domine pas toujours d’une manière plus feutrée sur sur BFM ou TF1, souvenez-vous bien de ces enseignes quand vous ferez vos courses, choisirez votre programme télé ou renouvellerez votre forfait téléphonique !

CASH investigation : travail ton univers impitoyable