Blanquer détruit l’enseignement des mathématiques en France !

Blanquer est le ministre des « vérités alternatives »

Le grand public a pu en faire la cruelle expérience alors qu’il annonçait n’avoir « jamais envisagé la fermeture des établissements scolaires » le matin même de l’annonce historique du confinement général de la population.  

Choyé par les médias (LVMH,SFR,Free,Boloré et c’est tout), et trop peu bousculé par les grands syndicats de l’E.N, Blanquer a entrepris une casse systématique et réfléchie de l’Éducation Nationale.

Pour faire passer l’amertume du poison violent qu’il instille à marche forcée dans les artères de l’École de la République, Blanquer se présente comme le chantre des « fondamentaux » et clame partout qu’il veut rétablir l’enseignement des mathématiques et du français. Il faut dire que cela flatte les élans fascisants de cette bourgeoisie réactionnaire haïssant les prof’ «fainéants,  gauchiasses, syndiqués, politisés (n’en jetons plus)… » et aspirant au retours des «valeurs » (les seules qu’elle connaisse sont celles de son portefeuille !) et d’un « homme fort « , accélérant ainsi la fascisation En Marche de la société. 

Le retour « aux fondamentaux » vraiment? Pourquoi alors, à la rentrée 2020, 450 postes soit 8100 heures d’enseignements de mathématiques soit l’équivalent de 2025 semaines sont supprimées? Ces 450 postes constituent la moitié des postes supprimés dans le second degré.

Pourquoi alors,  avoir détruit l’enseignement des mathématiques pour toutes les séries du Lycée général en mettant en place une contre-réforme profondément inégalitaire et socialement discriminatoire qui ferme l’accès à cet enseignement pour les élèves auparavant scolarisés en série L et ES?

Pourquoi ne réserver, pour l’essentiel, l’ouverture de l’enseignement maths expert de Terminal aux seuls lycées disposant de CPGE (quasiment tous sont des lycées de centre-ville au public socialement trié)? 

La vérité nue, c’est que l’enseignement des mathématiques voulu par Blanquer, c’est:

moins d’heures.

pour moins d’élèves

avec moins de professeurs (les candidats d’un niveau correct sont depuis des années en nombre insuffisant, merci les réformes Fillon, Chatel, Peillon, Belkacem et  consorts)

beaucoup plus de sélection et un rôle de tri social. 

Alors que la France, suivant l’impulsion révolutionnaire et progressiste de Monge, est depuis des siècles en pointe dans l’enseignement et la recherche mathématiques, Blanquer entend faire table rase de cette grande conquête humaniste que constitue l’accès de tous au raisonnement mathématique, base fondamentale depuis Thalès du développement démocratique et scientifique. 

Quelle preuve plus ignoble du caractère de classe des politiques ignobles menées par Blanquer au service du Marché européen des compétences décidé à Lisbonne au début de ce nouveau siècle par les dirigeants de l’hydre européenne impérialiste?

résultat pisa 2012
Scores en mathématiques aux enquêtes PISA.

Quand Socrate, au travers de l’enseignement du théorème de Pythagore à un jeune esclave, démontre le caractère universel et égalitaire de la Raison, Blanquer, Ménon du XXIe siècle et parfaite caricature du notable mercantile non chevelu,  promeut la marchandisation de l’éducation, Thalès ne doit plus être pour lui qu’un marchand de vecteurs bien connus de la Pax Americana.