À Marseille, la municipalité Gaudin s’en prend à la Culture.

À , la est en danger, les subventions baissent, des Théâtres ferment, plus de 100 festivals sont annulés. Un appel à la résistance est lancée. Deux cas de mobilisations sont emblématiques des menaces et des actions engagées.

Celui du de la Comédie et celui du Toursky, ce dernier étant un des lieux emblématiques des mobilisations progressistes de la 2e ville de France.

Au théâtre de la Comédie, Jean-Pascal Mouthier, directeur du Théâtre de la Comédie à Marseille a dû faire 32 jours de grève de la faim pour obtenir une première victoire (voir lien ci dessous) 

Le directeur du Théâtre Toursky, Richard Martin lui a dû lancer un appel à une Résistance active contre la politique culturelle notamment de la Ville de Marseille . En effet, cette dernière a supprimé 85 000 € de subvention en 2018 et 2019 mettant en danger l’équilibre financier de ce lieu culturel phare de la cité phocéenne.

Outre les pétitions lancées, des actions sont programmées à la rentrée :

  • un grand débat organisé par “Résister Aujourd’hui” sur le thème de “la Culture en danger”,au Théâtre Toursky le samedi 14 septembre 2019 à 14h, en présence de Richard Martin et de Jean-Pascal Mouthier
  • le vendredi 27 septembre 2019, après le concert de soutien au Toursky, manifestation devant la Mairie de Marseille  Richard Martin commencera une grève de la faim.

JBC pour www.initiative-communiste.fr


Première victoire pour le Théâtre de la Comédie à Marseille

Mes Amis, nous avons remporté une première victoire.
Vous le savez, j’ai effectué 32 jours de grève de la faim, j’ai dû être hospitalisé dans un état très grave mais aujourd’hui, après un repos forcé, je retrouve un peu de force pour vous écrire.
Mes amis, cette lutte a payé.
L’archevêché et la mairie de Marseille ont proposé des négociations et à l’heure actuelle on se dirigerait vers le compromis suivant :
L’archevêché abandonnerait la dette ainsi que toutes poursuites judiciaires, l’équipe du TCM et moi-même nous récupèrerions tous matériaux et matériels investis dans ce lieu depuis 20 ans et nous aurions un délai suffisant pour déménager ; de son côté, la mairie de Marseille s’engage à me donner les moyens pour que je puisse continuer mon travail de directeur de théâtre.
C’est une victoire.
D’abord parce que je ne payerai pas à titre personnel la somme de 130 000 euros, ce qui aurait signifié la mort matérielle de ma famille et de moi-même, et ensuite parce que cette victoire crée un précèdent, un espoir pour tous ceux qui luttent. Nous, alors que nous sommes des « petits », nous avons réussi à faire reculer ces deux puissantes institutions que sont l’archevêché et la mairie de Marseille et cela rien qu’avec la force de notre conviction et de notre détermination.
Bien sûr le lieu actuel du TCM, Théâtre de la Comédie au boulevard Jeanne d’Arc devra fermer ses portes et pour moi qui ai passé 13 ans à le reconstruire ce sera une épreuve d’une difficulté que les mots ne peuvent traduire, mais ce qui atténue cette douleur et me donne espoir, c’est que si le TCM meurt au boulevard Jeanne d’Arc c’est qu’il puisse renaître ailleurs.
La lutte n’est pas finie. Elle ne fait même que commencer.
C’est en effet une première victoire mais ce n’est pas encore la victoire finale. Maintenant nous devons nous battre pour que la mairie tienne ses engagements et lui rappeler ses obligations de Capitale Européenne de la Culture. Nous, l’équipe du TCM, Théâtre de la Comédie, nous devons pouvoir continuer notre activité dans des conditions au minima égales à celles que nous avions. C’est bien pour cela, et fort des milliers de soutiens que j’ai reçus, que j’ai bien l’intention de continuer la lutte et poursuivre ce débat sur la place de la culture, de l’échange et du vivre ensemble dans notre ville de Marseille.
C’est pour cela, même si aujourd’hui nous avons remporté une première bataille, le combat n’est pas fini, alors restons mobilisés.
Résister et Espérer

Jean-Pascal Mouthier, Directeur du TCM, Théâtre de la Comédie Marseille
http://theatremarseille.com/

Soutien au Théâtre Toursky qui entre en résistance active.

Cher public, chers amis,

Le Théâtre Toursky entre en résistance active contre la politique culturelle de la Ville de Marseille qui, au lieu de soutenir davantage le Toursky comme Monsieur Gaudin l’avait publiquement annoncé, ne cesse depuis de nous réduire de façon drastique et assassine le montant de la subvention allouée à notre théâtre.
Face à notre inquiétude et notre mécontentement, nous avons adressé deux courriers à la Ville (les 10 avril et 4 mai 2019) auxquels elle « nous » a répondu par voie de communiqué de presse lundi 13 mai 2019.

Dans ce communiqué, la Ville confirme bien son maintien de baisse de subvention et nous fait part en prime, de sa décision de réaliser un audit sur la situation du théâtre afin de voir si « notre projet est en adéquation avec les besoins culturels du territoire ».

À la veille du 50e anniversaire du Toursky, cette annonce provoque la stupéfaction générale. Nous ressentons à travers de telles décisions un mépris affiché de la part de la Ville envers notre travail et nos actions, ainsi qu’une volonté de nous museler et de nous mettre sous tutelle, ce que nous refusons farouchement.

Nous vous joignons ici l’ensemble des échanges avec la Ville et nous vous appelons à défendre votre théâtre dont l’avenir est menacé.
Rejoignez-nous. Relayez l’information partout : auprès de votre entreprise, de votre association, de votre école, de votre collège, de votre lycée, auprès de vos amis, de votre famille et dans tous vos réseaux sociaux…

Entre autres actions dont vous serez informés régulièrement, un grand rendez-vous est déjà pris pour un concert gratuit le vendredi 27 septembre 2019 à 20h au Théâtre Toursky, à la suite duquel nous accompagnerons jusqu’à l’Hôtel de Ville de Marseille, Richard Martin et ses compagnons qui débuteront leur grève de la faim.

Le Toursky est votre maison fraternelle.
Un espace de résistance poétique où la lumière ne s’éteint pas.

Rejoignez notre comité de soutien en signant cette pétition.*

Plus d’informations :  
contact@toursky.fr
06 18 58 94 18 // 04 91 02 58 35

Le Théâtre Toursky

Commentaire de lecteur “À Marseille, la municipalité Gaudin s’en prend à la Culture.