Vidéo à Versailles : voilà comment le patronat de Renault se repaissait de l’exploitation des ouvriers !

On se souvient des licenciés de Billancourt. De ceux de Vilvoorde, de Flins, de Douai et d’ailleurs… De ces ouvriers qui travaillent en trois huit pour des salaires de misère, dont des milliers de précaires, intérimaires. Des usines délocalisées, en Roumanie et ailleurs.

Le régime Macron, les médias des milliardaires veulent faire croire que si les salaires baissent, si les usines ferment, c’est parce qu’il n’y aurait plus d’argent….
La preuve en vidéo qu’ils mentent.

La dictature du Capital, ça suffit !

Commentaire de lecteur “Vidéo à Versailles : voilà comment le patronat de Renault se repaissait de l’exploitation des ouvriers !

  1. M. HELENE
    23 novembre 2019 at 20:33

    LE ROI, LA REINE ET LEUR COUR A VERSAILLES ! PENDANT QUE D’AUTRES FRANCAIS N’ONT PAS ASSEZ POUR SE NOURRIR ! C’EST INDECENT ET A VOMIR !