Un champion bien de chez nous! – Par Floréal (à propos des "J.O. à Paris")

BIENTOT LES J.O. A PARIS ? –  Par Floréal, 29.10.2015

Jadis Mao traversait à la nage le fleuve (rouge ? jaune ? bleu ? – après tous ces changements en Chine, qui sait encore préciser la couleur ?). Le « Grand Timonier » prouvait ainsi au monde entier qu’il ne fallait pas l’enterrer trop vite.

Reprenant ce flambeau politico-sportif, Vladimir Poutine vient de participer avec brio à un match de hockey sur glace.

Bref, la Russie montre à nouveau les muscles, comme Daesh et les Américains sont bien forcés de le constater sur le théâtre d’opération syrien…

Evo Morales, qui vient à nouveau de gagner haut la main les élections boliviennes (ce dont notre libre audiovisuel public n’a pas dit un mot…), a chaussé les crampons pour affronter une équipe de foot new-yorkaise. Autrement dit, le souriant David amérindien venu des Andes nargue effrontément la cavalerie du Goliath yankee…

Puisque toute la « gentry » parisienne, de la « socialiste » Hidalgo à la très droitière Pécresse, réclame à cor et à cris les J.O. pour Paris (à défaut de réindustrialiser la R.P.), ne serait-il pas normal que le président de la République française paie sportivement de sa personne ?

Pour commencer, on lui suggère de faire prudemment le tour du périph en scooter.

Sans oublier bien entendu de porter un casque ; à pointe, de préférence, pour ne pas se faire incendier par son coach Angela…

C’est plus « allez la France ! », c’est « allo maman bobos ! »…