Sarkozy : La paille et la poutre …

Ils ont bonne mine ceux qui, pour justifier la course aux armements lancée par l’OTAN contre la Russie, alimentent le feuilleton de l’agent russe empoisonné par le FSB sur le sol anglais. Du moins Poutine n’est-il pas accusé d’avoir touché des millions de dollars émanant d’une puissance étrangère, ni d’avoir ensuite provoqué une guerre privée (qui a ravagé la , l’a livrée aux intégristes et a contribué à provoquer les actuelles « migrations », avec leur cortège de souffrances)…

Suite à la garde à vue infligée à par la justice, la Russie va-t-elle demander des sanctions internationales contre la France si les soupçons de financement occulte de la campagne de 2007 par Khadafi s’avèrent fondés ?

Sarkozy et Lula : les médias français des milliardaires pris la main dans le sac

Déférence due à un ancien président ou collusion entre tenants de la classe capitaliste, et renvois d’acenseur entre un système médiatique quasi exclusivement détenu par les milliardaires du CAC 40 envers leur servitude. Comparons juste le traitement médiatique de Sarkozy en France avec celui du président Lula et Dilma Roussef ex présidents brésiliens par les même éditocrates. Si les seconds sont présumés coupables – un président menant une politique sociale contre l’oligarchie capitaliste est un bandit pour le régime capitaliste, quoi qu’il ait fait, pour le premier à plus de 10 ans de silence médiatique, succèdent des commentaires plats et ronds sans aucune enquête supplémentaire. Alors que les révélations n’ont cessé de se succéder, les “journalistes” des grandes chaines de télévision et des principaux titres nationaux à l’exception de Mediapart – malgré des rédactions aux moyens considérables n’auront jamais rien trouvé à chercher sur les campagnes électorales de Sarkozy. En 2012, les même n’avaient rien vu des dépenses énormes du même Sarko. Mais il est vrai que Sarkozy n’a eu de cesse que de remplir les poches des milliardaires possédant la presse. Et que les “journalistes” du service public sont trop occupés à recevoir en grande pompe Le Pen père tout en tapant à bras raccourcis sur Mélenchon, faisant les poubelles de sa campagne électorale.

Justice de classe, des procès politiques contre les travailleurs et des passe-droits pour les représentants de la classe capitaliste

Alors que des travailleurs sont poursuivis, harcelés et condamnés par une justice aux ordres pour avoir osé défendre leurs droits – d’Air France à Goodyear… Alors que se tient le procès politique dit de l’affaire Tarnac où l’on aura vu les moyens des services de renseignements, censés lutter contre le terrorisme, préférer s’en prendre avec acharnement à un groupe d’anarchistes… en s’appuyant sur une soi-disant enquête dont les résultats plongent la justice et la police dans le ridicule … tout en oubliant les menaces bien réelles qui ont ensanglanté le pays… chacun peut également constater qu’en France une enquête, visant un ancien président accusé d’avoir triché pour se faire élire et qui a ensuite mené une guerre déstabilisant le monde pour liquider celui qui l’aurait financé, traîne en longueur.

Et alors que l’on vient chercher les ouvriers coupables de défendre leurs emplois en pleine nuit chez eux, comme des terroristes, un ancien président de la République a le droit de dormir chez lui pendant les gardes à vue.

Justice et état de droit ?  ou république bananière et pouvoir des coquins ? chacun peut en être juge.