Panthéon(s). Dédié à M. François Hollande, trieur de morts. par G. Gastaud

PANTHEON(S) ou…

MAC CARTHY POST MORTEM

Par Georges Gastaud, militant , fils de Résistant gaulliste

A M. François Hollande, trieur de morts.

 

Dans notre Panthéon, il y aura Jean  Moulin

Et nous n’en extrairons De Gaulle ni Leclercq ;

Mais ils supporteront les Rouges qui tombèrent

Et ils seront voisins de Rol et de Varlin ;

 

Nous veillerons Jeanne d’Arc, Henri IV et Vauban

Mais nous accueillerons les Rouges des Maquis ;

Car plus que vous, bourgeois, ils firent la patrie,

F.T.P., M.O.I. aux cent mille tourments.

 

Vous n’aimez pas la France, seuls comptent vos profits ;

Et vous ignorez tout de ce qu’est la nation

Car vous ne supportez pas les contradictions

Et vous triez les morts par haine de parti.

 

Pour vous un Communard n’est jamais assez mort

Et quand il fit au sol, torturé, fusillé

Pour sauver ce pays que vous aviez livré

Vous détournez les yeux vers votre coffre-fort !

 

Il y a place en vos cœurs pour Thiers et pour Coblence

Pour Versailles et Vichy, mais pas pour Marcel Paul

Pour Tillon, pour Frachon, pour ceux de Carmagnole

Qui l’arme au poing tombaient pour que vive la France…

 

Jamais il n’entrera dans votre Panthéon

Ce Croizat qui te fit, Sécurité sociale,

Ceux qui firent nos vies un petit peu moins pâles

Au creuset rouge des nationalisations  

 

Pis, vous salissez ceux que vous dites honorer

En opposant les vôtres à ceux de notre classe ;

Car qui vous dit qu’ils eussent approuvé votre chasse

Aux sorcières posthume en vos tombeaux dorés ?

 

Commentaire de lecteur “Panthéon(s). Dédié à M. François Hollande, trieur de morts. par G. Gastaud