Le silence des chiens de garde sur l’Oradour ukrainien. Par Gavroche.

 

La violence et la mort s’abattent sur l’Ukraine : comme c’est commode, la violence et la mort, cela n’a pas de nom, pas de visage…

Comme sont sans visage ces militants communistes et fédéralistes, dits « pro-russes », grillés vifs par les phalanges fascistes portées au pouvoir par Obama et ses proconsuls de l’Union européenne.

 

Silence, la violence et la mort s’abattent sur l’Ukraine…

 

Et pourtant, pourtant la mort a bien un visage, celui de l’impérialisme US et de ses petits préfets de l’UE… Pourtant la violence a un bras armé,  celui des phalanges fascistes et néo-nazies portées au pouvoir par un coup d’Etat et par des manipulations criminelles fomentées par l’Euro-Maïdan piloté en sous-mains par la C.I.A.

 

Alors que les médias mainstream ont encensé à longueur d’antenne les « démocrates » du Maïdan quand ceux-ci couvraient la mairie de Kiev de symboles nazis, le silence est aujourd’hui assourdissant pour dénoncer une junte ukrainienne qui, dès son arrivée au pouvoir, s’est lancée dans la chasse aux communistes et dans la persécution des russophones, semant partout la torture et la mort.


Au moment où les larmes de crocodile coulent sur les plaies d’un peuple syrien que la « communauté internationale » a livré sciemment à la guerre civile et aux hordes intégristes, un silence de plomb s’abat sur les quarante militants fédéralistes et communistes brûlés tout vifs dans la Maison des Syndicats d’Odessa (tout un symbole !) par les Sections d’Assaut de la Timotchenko : à Odessa, les nostalgiques de la division Das Reich viennent de raviver les flammes d’Oradour…

 

Alors que la bien-pensance n’en peut plus de se repaître des images tronquées de Tien An Men, c’est dans un silence de cathédrale que les tanks des nervis chers à Catherine Ashton et à Laurent Fabius tentent d’écraser dans le sang la résistance populaire du peuple ouvrier d’Ukraine qui refuse de plier l’échine et a le tort de brandir à nouveau le drapeau rouge frappé des emblèmes du Travail.
On peut tourner les pages, d’édito en chronique autorisée, pas un chien de garde ne dénoncera le bombardement à l’hélicoptère de combat des populations des villes minières rebelles de l’Ukraine orientale !

 

Silence, l’ U.E. impériale a lancé ses phalanges de la mort sur l’Ukraine. Silence, car l’impérialisme européen massacre à nos portes aux cris de « l’Europe, c’est la paix » (des cimetières) !

Plus que jamais, le capitalisme sème la misère et la guerre ; après la Lybie et la Syrie, c’est maintenant au cœur de l’Europe que les valets funèbres de l’oligarchie financière mondialisée installent leurs hommes-liges par la violence et par la haine, ressortant des poubelles de l’histoire leurs ignobles salopards fascistes.

Après l’Ukraine, à qui le tour ? La Biélorussie, puis la Russie elle-même ? Vraiment, ça ne vous rappelle rien ?

Alors oui, solidarité des vrais communistes, solidarité des vrais antifascistes, solidarité des vrais républicains et des vrais syndicalistes avec le peuple d’Ukraine en Résistance !

 

5 Commentaires de lecteur “Le silence des chiens de garde sur l’Oradour ukrainien. Par Gavroche.

  1. D
    6 mai 2014 at 11:21

    Merci pour votre soutien, une guerre géopolitique et économique de haut niveau menée par les USA et l’UE, visant accaparer l’Ukraine dans le giron Européen et affaiblir l’économie Russe. Les séparatistes ne se reconnaissent pas dans le parti pravy sector,. L’Est de l’Ukraine revendique une forte culture anti-fasciste et le font savoir. De plus ceux-ci sont culturellement et économiquement attachés à la Russie. Ce qui dérange les USA et l’UE, sachant que cette partie du pays est aussi la plus riche…Le plan initialement prévu depuis plusieurs années dérape….Que la paix revienne vite. La désinformation est très importante sur ce sujet…Peut être a cause des élections Européennes….?
    Merci encore pour votre soutient.
    D

  2. Sirkmar
    6 mai 2014 at 13:42

    Totalement d’accord !
    La propagande mainstream actuelle est totalement scandaleuse, animée d’un sentiment anti russe totalement décalé. Et bien sur pas un mot dans ces memes médias sur le fait qu’à kharkov, c’est une république du peuple qui a été proclamée. Pas un mot sur le fait que ce sont des communistes qui se font massacrer… Dans cet immeuble, tous ne sont pas morts par le feu. Des balles dans la tete, une femme enceinte étranglée, ceux qui ont sauté ont été achevés au sol…
    Et 17 milliards offerts par l’ue, ou plutot l’empire, à ce gouvernement bandériste… Des soldats allemandes, tcheques, arrètés a l’est par la population locale.
    L’europe fomente un coup d’etat d’extreme droite.
    Tout semble bon pour récupérer de la main d’oeuvre quasi gratuite (salaire moyen ukrainien inférieur au salaire moyen chinois, et développement sans précédent, à très grande échelle, du travail détaché…).
    Franchement, on en finit par souhaiter une intervention russe.

  3. D
    7 mai 2014 at 14:01

    Les peuples d’Europe doivent êtres conscients de ces fait qui sont à notre porte, près de Kharkov, la société Dutch, s’inquiète et s’impatiente pour sa future exploitation du gaz de schiste, nous voyons bien qu’il y a déjà des motifs économiques très forts, sans compter les objectifs de l’otan à moyen terme….Le plan se dessine assez clairement, couper la Russie de ses accords économiques avec l’Ukraine 46% env et mettre ses frontières au contact direct avec l’UE afin de mettre la pression, ce qui provoquera certainement un sur armement, donc un affaiblissement économique supplémentaire. (déjà fait dans le passé). Le contrat d’accord économique avec l’UE en partie signé est défavorable pour l’Ukraine. Usines à vendre bientôt à bon prix, main d’oeuvre qualifiée à bon compte, de nombreuses entreprises Européennes sont intéressées lorsque le calme sera revenu. Une guerre économique vis à vis des pays émergeant pour garder la place de n°1 mondial voir les accords de partenariat économique en Asie pour bloquer les échanges avec la chine..Reprise du contrôle du pétrole vénézuélien bientôt….etc….

  4. Bernard B
    8 mai 2014 at 18:45

    Bonjour. Question: sachant que la récolte de blé ukrainienne de l’an dernier était énorme , et que celle de cette année s’annonce de l’ordre de 55 à 60 millions de tonnes, mais que les cultures américaines ont, en parties, gelées, et qu’actuellement les USA font face à la sécheresse, et que donc leur récolte s’annonce piètre, à qui va profiter le fait que le blé ukrainien ne puisse pas sortir du pays? Amitiés. Bernard

  5. alain simione
    10 mai 2014 at 23:45

    Le capitalisme international US dirige à chicago la bourse consacrée aux céréales. Que le ble soit abondant ou pas ce haut lieu du capital saura en tirer avantage. Par contre si l’Ukraine entrait dans l’UE ce serait la fin de l’agriculture française de céréale compte tenu des couts bas de production de l’Ukraine et de la productivité des terres noires ukrainiennes; Les hollande Fabius sont tellement des valets des états Unis qu’il n’ont même pas entrevu le problème. Au demeurant voulons nous de l’entrée de l’Ukraine dans l’UE? Ce serait un chômage accru en France, une concurrence sur les couts inférieur à ceux de la chine, la dictature fasciste permettrait d’écraser les droits des travailleurs , cela ne manquerait pas de réagir au coeur même de l’Europe en favorisant partout un capitalisme terroriste au service de l’axe Washington Berlin avec son préfet zélé hollandosarkolepenien pour la France.
    Tout démontre que lorsque les anciens communistes rappelait la trahison des socialistes il n’avait pas tort …certains eux expliquaient que c’était sectaire et stalinien. Ce qui est sectaire c’est le refus de la vérité .
    Finalement Staline avait-il raison?