Nous publions bien volontiers le judicieux commentaire d’André Bellon, ancien député socialiste, initiateur du collectif Constituante. Le PRCF est lui aussi partisan d’une nouvelle République constituée à partir de l’intervention populaire, exigence qu’il ne sépare pas de l’action visant à affranchir la France de l’UE supranationale du capital qui a destitué notre peuple et détruit tous ses acquis sociaux.
Georges Gastaud

élection Portugal - 2016

2ème tour, rien de nouveau sous le soleil

Comme au premier tour, les commentaires ont tourné sur les résultats des partis. LR et PS gardent leurs régions, RN et LREM n’en gagnent aucune…

Comme au premier tour, on ne parle de l’abstention que pour affecter de la regretter (avant de passer à autre chose) et les abstentionnistes sont absents des plateaux télé. Démentis cette fois encore, les sondeurs n’en formulent pas moins de nouvelles prédictions pour la présidentielle.

Cette situation devient insupportable. Au-delà des explications convenues, il faut dire et redire que l’éloignement des Français vis-à-vis des urnes est le résultat du travail de sape auquel ont participé tous les et, plus particulièrement, l’actuel locataire de l’Élysée.

Depuis des années, les responsables nationaux méprisent les votes exprimés par les citoyens, disent aux Français que tout est fatal et que, devant les enjeux essentiels, ils doivent se fier aux experts.

Depuis des années, la vie politique doit se plier aux de la mondialisation et de l’Union européenne. Cet enterrement du suffrage universel est appuyé par des forces dites progressistes qui veulent le remplacer par des comités Théodule tirés au sort, façon « ventes privées exclusives », des conventions dites « citoyennes »,…. Une manière d’enterrer la démocratie pour rester entre soi, pour guider un peuple récalcitrant vers un bonheur choisi pour lui à sa place… Depuis des décennies, les électeurs manifestent leur rejet du jeu politique. Il serait temps de les entendre en rebâtissant le jeu démocratique à partir de la volonté exprimée librement dans le cadre d’une assemblée constituante enracinée dans les communes et élue à partir d’elles.

Retrouver le sens du débat et de la souveraineté devant les véritables défis est la seule réponse à l’actuelle crise de confiance.

https://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article1901