Le Boomerang – par Aris

Vous connaissez tous le boomerang : un engin qui a la capacité de revenir vers celui qui le lance. À condition de bien savoir faire….
La presse bourgeoise, pour peu que l’on écoute de façon critique ce qu’elle déverse chaque jour et chaque heure devrait se prendre en pleine figure le boomerang qu’elle lance.
En effet d’un côté France 2, TF1, BFM ou Le Monde et Libé et tous les autres médias, propriétés de grands capitalistes (comme disait mon grand-père “Qui paye l’orchestre choisit la la musique”) critiquent Trump   car il ne condamne pas les nazis qui ont assassiné une militante anti-raciste à Charlottesville et qu’il renvoie dos à dos les fascistes et les anti-fascistes.
Au moment où ces mots sont prononcés ou écrits, que font les même médias bourgeois? Ils accusent le gouvernement démocratique et légitime du Venezuela et soutiennent son opposition fasciste et de droite extrême, putschiste et vendue aux États-Unis ! Et parfois dans un élan “d’objectivité” ils renvoient dos à dos militants bolivariens et bandes fascistes. Du Trump 200% !
Et que dire de la Corée du Nord, où un petit pays dont on peut penser ce que l’on veut mais qui d’évidence ne menace personne mais tente de dissuader la première puissance du monde de lui faire la peau, et qui, par la magie des petits Goebbels à la botte du grand capital, devient une menace pour le monde, avec sa quatrième armée du monde et son chef-dictateur.
Ça ne vous dit rien ? Mais si Saddam Hussein et sa quatrième armée du monde et ses armes de destruction massive que jamais on ne trouva puisqu’elles n’existaient que dans la propagande de ces mêmes médias.
Ça ne vous dit rien ? Mais si Mouammar Kadhafi qui voulait exterminer tous les habitants de Benghazi et qui fut lynché pour sauver la Libye. Au fait on a su, plus tard, que cette menace contre Benghazi était un énorme médias-mensonge et nous constatons depuis le renversement par les impérialistes français, britanniques et américains combien la vie est belle en Libye….
Ça ne vous dit rien ? Mais si Bachar El Assad, le “boucher de Damas”, qui massacre les innocents à Alep. Bien entendu les frappes occidentales contre la Syrie et l’Irak sont intelligentes et ne tuent personne contrairement aux méchants russes. Or voici que le Washington Post écrit le 30/03/2017 :

“À Mossoul et dans la province de Raqqa, les bombardements menés par la coalition occidentale semblent faire un nombre record de victimes collatérales. De quoi nourrir la peur et la méfiance envers les forces des États-Unis et de leurs alliés.”

Décidément il serait temps que ces médias qui mentent, calomnient, diffusent des “informations” délibérément fausses ou truquées (les fameuses “fake news”) se retrouvent avec leur boomerang dans leurs gueules de chiens de garde qui ne déversent que haine, calomnies, racisme, mépris de classe, sexisme et mensonges, mensonges encore, mensonges toujours.” Plus le mensonge est gros, plus il passe” cette forte pensée de Goebbels anime et inspire les journaux, les télés et les radios du grand capital et de l’État bourgeois.

Voilà pourquoi soutenir la presse démocratique, lire et diffuser le plus massivement possible les articles de notre site https://www.initiative-communiste.fr et de notre journal, Initiative Communiste, est une action au service de la vérité et de la paix.
Voilà pourquoi vous pouvez signer la pétition exigeant du CSA qu’il impose au moins un certain pluralisme dans la gestion médiatique du dossier vénézuélien.

https://www.change.org/p/conseil-sup%C3%A9rieur-de-l-audiovisuel-venezuela-exigeons-des-m%C3%A9dias-et-du-csa-le-d%C3%A9bat-d%C3%A9mocratique?source_location=minibar