#Giletsjaunes Pourquoi le mouvement revendicatif des masses a besoin d’un parti communiste

par Jean-Pierre Combe

Depuis plusieurs mandats présidentiels, ceux qui nous gouvernent ont réellement adopté la mentalité de ceux qui gouvernaient le royaume d’Ancien Régime : sans cesse, ils le manifestent par des comportements de plus en plus cyniques et de plus en plus graves. Dans le gouvernement de Monsieur Macron, il s’avère que la mentalité d’Ancien Régime s’accorde parfaitement avec une culture politique étrangère, états-unienne en l’occurrence.

Il n’est pas étonnant que cette évolution des pratiques de nos gouvernants fédère contre elle des catégories de femmes et d’hommes que la bourgeoisie française croyait avoir durablement séparées les unes des autres au moyen de son idéologie, qui domine notre pays.

Il n’est pas étonnant non plus que ce mouvement de fédération populaire soit porté par un ensemble convergent de revendications contre la misère et contre le mal-vivre imposés aux exploités de notre pays par la grande bourgeoisie capitaliste, dont les mandataires gouvernent notre pays.

Cela étant, si l’idéologie de la grande bourgeoisie continue de dominer la France, sous quelque variante que ce soit, par exemple, si l’attitude consistant à attendre le « chef charismatique » reste celle de la majorité des pauvres de ce pays, un tel mouvement pourrait donner lieu à la prise du pouvoir par une faction nazi-fasciste qui renouvellerait la dictature de la grande bourgeoisie.

Pour nous, communistes qui travaillons au sein du Pôle de en France (PRCF) à l’unité du communisme, il est donc important d’entrer dans l’action et d’y investir nos traditions d’union des travailleuses et des travailleurs pour leurs intérêts propres dans la lutte politique ; rappelons-nous que ces traditions ont déjà sauvé la France du fascisme entre 1 930 et 1 934, et qu’elles ont encore permis à notre peuple de participer à la victoire antifasciste de 1 945.

Nous n’oublions pas que les communistes sont des membres du peuple et agissent toujours en cette qualité ; nous portons notre culture de renaissance communiste comme un mouvement de la culture du peuple travailleur qui donne aux exploités la capacité de trouver les forces et les moyens de réaliser leurs revendications vitales en brisant le carcan de l’exploitation capitaliste.

2 Commentaires de lecteur “#Giletsjaunes Pourquoi le mouvement revendicatif des masses a besoin d’un parti communiste

  1. SNOWDEN
    6 décembre 2018 at 20:45

    Ben MACRON DEGAGE! BYE BYE!
    RETABLISSEMENT DE l’ISF!
    AUGMENTATION DU SMIC à 200O€!
    SUPRESSION DE LA CSG POUR LES RETRAITES!
    SUPPRESSION DE TOUS LES CADEAUX DE MACRON? HOLLANDE ET SARKOSY AUX MILIARDAIRES!
    RETABLISSEMENT DU DROIT DU TRAVAIL!
    RENATIONALISATION DE TOUS LES SERVICES PUBLICS: TELECOM, ENERGIE, TRANSPORT, POSTES, HOPITAUX, ECOLE, UNIVERSITES, BANQUES, ASSURANCES, etc..
    BAISSE DE 50% DU BUGDET MILITAIRE !
    RETRAITE A 60 ANS AVEC 38 ANS D’ANNUITES A TAUX PLEIN.
    SUPPRESSION DES SUBVENTIONS AUX ECOLES PRIVEES.
    REOUVERTURES DE TOUTES LES LIGNES ET TOUTES LES GARES SNCF FERMEES DEPUIS 60 ANS !
    SORTIE DE L’OTAN, DE L’EURO ET de l’UE, etc…

    ETC…
    VIVE LE COMMUNISME!

  2. SNOWDEN
    7 décembre 2018 at 07:24

    Je viens de recevoir la prose liquidatrice de la direction liquidatrice droitière de la CGT, en tant que membre du syndicat: pas un mot des gilets jaunes pour le numéro de décembre, mépris de classe pour ces bureaucrates de CES qui haîssent la FSM.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.