Pologne : la Russie dénonce le révisionnisme du gouvernement d’extrême droite

Mort au fascisme

Le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, María Zakarova, a rapporté jeudi que le Sénat de la a rendu illégal des monuments et statues qui rendent hommage à l’armée soviétique pour les combats de 1944-1945 contre les nazis.

Avec les nouveaux changements à la lo dite d’ « interdiction de la propagande communiste », connu sous le nom « la loi de décommunisation » des libérateurs de l’Union soviétique sont visés, en les plaçant dans l’illégalité, a déclaré Zakarova.

Elle a ajouté que la Pologne accordera une compensation des caisses de l’Etat aux propriétaires fonciers des terrains où ce trouvent ces monuments, qui seront démolis sous un délai de un an.

La porte-parole a déclaré que ces propositions législatives visent à « imposer un point de vue sans contradiction, qui n’a aucun rapport avec la réalité historique ». « Les autorités polonaises appliquent des méthodes  négationistes qui visent à censurer l’exploit des forces soviétiques et l’histoire de l’après-guerre »

La Russie souligne que la Pologne « manipule » l’histoire au sujet de la Seconde Guerre mondiale.

Faut il rappeler que c’est au prix de centaines de milliers de morts parmi les soldats soviétiques que la Pologne a été libéré du joug nazi, l’armée rouge libérant ainsi les déportés des nombreux camps d’extermination qui s’y trouvaient, dont notament le camp d’Auchwitz.

2 Commentaires de lecteur “Pologne : la Russie dénonce le révisionnisme du gouvernement d’extrême droite

  1. Pierre Farges
    8 mai 2017 at 13:53

    Entre la Pologne et la Hongrie, on est mal barrés. Sans compter l’Ukraine.

  2. Christian
    8 mai 2017 at 20:54

    Comme le gouvernement bourgeois polonais de 1939 pour qui mieux valait  » un an sous Hitler qu’un jour sous l’Armee Rouge ». Tout autant que leurs maitres Anglo-francais ils furent responsables de la seconde guerre mondiale. Depuis 1933 Staline avait cherche par tous les moyens a construire « la securite collective » avec la France et l’Angleterre pour prendre Hitler dans un etau depuis l’ouest et l’est. Mais les bourgeois preferaient de loin le nazisme au communisme et comptaient chevaucher le tigre Nazi dans la direction de l’est comme ils l’ont fait a Munich en 1938. Ils esperaient qu’Hitler reussirait la ou ils avaient lamentablement echoue 20 ans plus tot lorsque 14 etats bourgeois s’etaient jetes sur la Revolution Sovietique pour lui trancher la gorge.