Dix jours qui ébranlèrent le monde, La Révolution d’Octobre et la démocratie dans le monde [Soirée révolution d’octobre – Paris 3 février 2017]

Les éditions présentent deux livres fondamentaux pour comprendre Octobre 1917.

vendredi 3 février à 19h30
à la librairie Tropiques, 63 rue Raymond Losserand 75014 Paris


« Ce n’est pas un compromis avec les classes possédantes ou avec des politiciens, ni un effort de conciliation avec l’ancien appareil d’État qui a porté les bolchéviks au pouvoir. Ils ne l’ont pas conquis davantage par la violence organisée d’une petite clique. Si, dans toute la Russie, les masses n’avaient pas été prêtes à s’insurger, l’insurrection aurait échoué. Le succès des bolchéviks n’a qu’une seule explication : ils ont réalisé les vastes et simples aspirations des plus larges couches du peuple qu’ils appelèrent à démanteler et à détruire le monde ancien pour entreprendre ensuite, tous ensemble, dans la fumée des ruines écroulées, l’édification de la charpente d’un monde nouveau. » Dix jours qui ébranlèrent le monde – John Reed

C’est dans Dix Jours qui ébranlèrent le monde que le monde a fait la connaissance de la révolution d’Octobre ; aujourd’hui encore il n’existe en aucune langue — pas même en russe — de meilleur livre sur le sujet.

Vladimir Pozner

J’ai lu avec un immense intérêt et la même attention jusqu’au bout le livre de John Reed : Dix jours qui ébranlèrent le monde. Je le recommande du fond du cœur aux ouvriers de tous tes pays. Je voudrais que cet ouvrage fût répandu à des millions d’exemplaires et traduit dans toutes les langues, car il donne un tableau exact et extraordinairement vivant d’événements qui ont une si grande importance pour l’intelligence de ce qu’est la révolution prolétarienne, de ce qu’est la dictature du prolétariat.
V. I. Lénine

Le meilleur écrivain américain de son temps.
John Dos Passos

Prix public : 19 euros

Nombre de pages : 354 pages

Référence : 978-2-37607-108-2