Leur avant-garde et la nôtre, par Floréal