Le capitalisme, qu’il soit repeint en vert ou femm...