L’ultime carte de « Marianne » : le Front patrioti...