Le responsable des JC du Cher agressé par des militants FN : les JRCF apportent leur soutien aux JC et appelle à la mobilisation antifasciste !

LOGO JRCFLes condamnent la lâche contre un camarade des du Cher et expriment leur solidarité de combat avec leurs camarades des .

Abderrahman Aqlibous, reponsable des JC du Cher a été lâchement attaqué par 7 militants du Front National à la suite d’une manifestation de solidarité avec les migrants le 5 novembre alors que le FN avait péniblement réussi à réunir quelques dizaines de manifestants tandis que les manifestants républicains, antifascistes dont les camarades des JC réunissaient eux près de deux cents citoyens pour défendre la fraternité et dénoncer la xénophobie. Défendus par la police, les militants du FN auront ainsi courageusement attendu la fin de la manifestation pour agresser dans une rue Abderrahman, à 7 contre 1.

La de notre pays comme des pays de l’UE dénoncée par le et par les JRCF depuis longtemps, devient de plus en plus visible. Ces violences de plus en plus nombreuses, qui d’Aix en Provence à Bobigny, de Grenobles à , s’exercent contre les jeunes communistes se déroulent sur fond d’ et d’anti-soviétisme officiellement distillé par l’UE, et alors que le gouvernement mène une politique de casse sociale tout azimut en application des ordres du MEDEF et de l’UE. Attaquant également par la violence policière et la répression judiciaire les travailleurs défendant leurs droits et visant là aussi syndicalistes et militants communistes.

JRCF antifaC’est bien dans ce contexte que les bandes fascistes deviennent de plus en plus insolentes et multiplient les attaques contre les militants progressistes. La progression du Front « National » encourage ces brutes et l’Etat policier de Valls, si rapide pour matraquer à mort Rémi Fraisse, et faire couler le sang des manifestants pour le retrait de la loi travail, ne bouge pas le petit doigt pour mettre les fachos hors la loi. Au contraire, il utilise l’État d’Urgence pour réprimer le mouvement social.

Plus fondamentalement, comment ne pas dénoncer aussi la responsabilité de l’UMP et du PS qui par leur politique créent les conditions sociales, politiques et idéologiques à cette . Comment ne pas regretter que le PCF, incapable de dénoncer la et berçant le peuple d’illusions sur la possibilité de transformer la dictature européenne du capital en « Europe sociale », est impuissant à organiser une riposte populaire à la comme au fascisme. En France comme en Grèce et ailleurs en Europe quel est le résultat des diktats de l’Union Européenne, de la Banque Centrale Européenne imposant par la force toujours plus d’austérité, toujours plus de précarité sinon de renforcer le FN et les nazis de l’ Aube Dorée, de diviser et opposer les peuples et de propager partout la peste brune xénophobe ?

Comment ne pas dénoncer les médias du système qui, des télés au Monde en passant par Libé ou le Figaro, criminalisent chaque jour le communisme, osant confondre le communisme au fascisme et l’URSS de Stalingrad à l’Allemagne nazie. Et qui lorsqu’un jeune communiste se fait agresser par des bandes fascistes se taisent.

C’est le « ventre fécond » du fascisme c’est à dire le capitalisme qu’il faut combattre ici et partout. En Ukraine alors que les nazis de Maïdan exercent leur terreur, appuyés par l’UE, l’OTAN et les États-Unis, et que les antifascistes ripostent, qu’entendons-nous sur les ondes sinon la dénonciation propagandiste… des anti-fascistes?

Et dans ce contexte, la confusion accélère et facilite l’eurofascisation. Oui Les lois Macron-Hollande-Valls et les projets de la droite lepénisée servent la soupe au FN. Oui les capitulations idéologiques du PGE – défendant au coté du PS et des LR l’Union Européenne des Patrons tout en s’alliant au PS c’est à dire à la droite – en entretenant la confusion laisse le champ libre à l’action du FN. In fine ce sont les travailleurs et les militants communistes qui trinquent.

C’est pourquoi  les JRCF appellent aux côtés de leurs aînés du PRCF et des forces antifascistes, progressistes et patriotiques à s’unir pour stopper le fascisation.  Oui, c’est un devoir vital de faire front tous ensemble. Prenant leurs responsabilité les JRCF appellent à former et rejoindre un large Front Antifasciste Populaire Patriotique et Ecologique pour stopper la fascisation !

A Donetsk, à Athènes, à Bourges ou ailleurs…ils ne passeront pas ! Tous ensemble !

Communiqué de la fédération des Jeunes Communistes du Cher

Suite à la manifestation du 5 novembre à Bourges, le responsable départemental de la du Cher a été agressé verbalement et physiquement par des militants du Front National. Dispersés par les forces de l’ordre en raison de leur agressivité lors du rassemblement devant la préfecture, les 7 agresseurs en partie cagoulés ont suivi le responsable pour l’attaquer de dos dans une rue. Frappé par de multiples coups de poing, Abderrahman Aqlibous s’en sort avec quelques hématomes.

Les communistes comptent bien donner suite à cette affaire. Ces actes ne resteront pas sans conséquence pour ces lâches identitaires qui veulent plonger la population dans un climat de peur, par les mensonges et par la violence.

Le fascisme n’a pas sa place en France !