PPP: Pompes à fric Pour le Patronat

PPP

La faillite du projet Autolib à Paris est emblématique des graves dérives que ne pouvaient manquer de comporter les PPP, partenariats public/privé chers au PS, à Macron et à la droite patronale classique.

Conçus pour désosser les services publics et pour confieraux monopoles capitalistes des missions d’intérêt général, ces PPP sont trop souvent des pompes à argent public pour le profit privé qui de plus, accordent au privé une mission universaliste structurellement incompatible avec sa quête éperdue de profit maximal. Dol également pour le produire en France: s’il peut obtenir des gains faciles en pillant l’argent des contribuables,  pourquoi le grand capital privé se fatiguerait-il à fabriquer des objets compliqués qu’il est si simple d’importer en desequilibrant la balance commerciale française?
Bref les PPP sont des exemples typiques de ce capitalisme monopoliste d’Etat que l’idéologie dominante dissimule sous le nom trompeur de libéralisme.
Plus que jamais donc, militons pour la ré nationalisation à 100% des services et du secteur public et pour cela agissons pour que la France sorte par la voie progressiste de l’UE, de L’OTAN et du capitalisme.