Soutien aux grévistes SNCF persécutés

avec un camarade PRCF/CGT venu exprès

Ce vendredi 27 juillet, de nombreux camarades du PRCF étaient venus témoigner de leur soutien à notre camarade Wladimir, qui subissait un entretien disciplinaire post-grève. Tout cela s’inscrit actuellement dans le cadre d’une répression massive des grévistes, accompagnée de radiations multiples, tant des camarades de la CGT que de ceux de Sud. Depuis la fin du calendrier de l’Intersyndicale et du début des congés, la direction de la SNCF semble avoir choisi manifestement la répression et les mesures comminatoires et vexatoires.

À la gare de l’Est (Paris) où nous étions, ce sont, selon nos estimations, plus de 10% des grévistes qui sont victimes de ces mesures, mais ces chiffres sont sans doute similaires ailleurs. 


Néanmoins, la solidarité s’organise. Cinquante grévistes de la gare de l’Est avaient fait mardi le voyage à Saint-Pierre-des-Corps, près de Tours, pour soutenir un camarade gréviste menacé de radiation. 
Comme on le voit, c’est bien la classe ouvrière qui est, sans surprise, à l’avant-garde des luttes. C’est elle qui défend le mieux le droit du travail et le service public dans notre pays.

 

Honneur aux grévistes! À bas la répression syndicale!

Aymeric Monville