POUR UN GRAND 1er MAI 2016 ! VIVE la SOLIDARITE DE CLASSE NATIONALE et INTERNATIONALE CONTRE LE CAPITAL !

prcf_logo 2016 : Le PRCF souhaite une combative journée de lutte et de fête aux travailleuses et aux travailleurs de France et d’ailleurs, qu’ils travaillent dans le privé ou dans les services publics, qu’ils soient actifs ou chômeurs, retraités ou en formation initiale, français ou immigrés.

Alors que, pour humilier le mouvement ouvrier, certains Etats de l’UE ont supprimé le Premier Mai férié (Angleterre de Thatcher, Pologne anticommuniste, etc.), alors que partout, France, mais aussi Grèce, Espagne, Portugal, Italie, le capital monte à l’assaut contre les acquis des travailleurs, alors que l’impérialisme déstabilise des pays entiers, du Proche-Orient à l’Amérique latine (Venezuela, Brésil, Argentine…) et de l’Ukraine à l’Afrique (Libye, Mali…), alors que l’extrême droite et les néonazis se font de nouveau menaçants en Europe sous l’impact de l’euro-austérité et de la criminalisation du (interdiction du PC ukrainien, travaux forcés contre des dirigeants polonais…), alors que Hollande ne sait plus quoi faire pour satisfaire le MEDEF, l’UE, Obama et Merkel, tous les travailleurs conscients, et en premier lieu, les communistes, se doivent d’être dans la rue avec leur frères de classe ce 1er mai 2016.

loi travail manif nationale greve generaleEn France, l’affrontement de classes se poursuit pour le retrait de la  ; un bras de fer s’engage à la SNCF pour sauver le statut et l’entreprise publique ; des lycéens et des étudiants courageux bloquent leur établissement malgré la répression ; fer de lance du combat ouvrier, les Goodyear, mais aussi le Front syndical de classe et une multitude de syndicats CGT appellent à revenir aux principes victorieux du syndicalisme de classe et de masse, le choix est plus que jamais pour notre classe de perdre séparément ou successivement ou bien de construire une grande de combat appelant à la grève inter-pro reconductible contre la loi « travail » mais aussi contre l’ensemble des contre-réformes maastrichtiennes.

Pour cela, il faut cesser de rêver d’une introuvable « Europe sociale » telle que nous la vendent mensongèrement le Parti de la Gauche Européenne, la Confédération Européenne des Syndicats et les dirigeants des organisations françaises qui leur sont respectivement affiliées. Car l’euro, l’UE, sont conçus de A à Z pour casser les droits ouvriers, les souverainetés nationales, soumettre les peuples de l’Europe du sud, de l’Europe de l’est, substituer aux langues nationales le « tout-anglais » transatlantique, menacer la Russie et l’Afrique. Déjà, à l’appel du PRCF, près de 3000 personnes ont signé l’appel-pétition pour un référendum permettant au peuple d’exiger que la France sorte de la dictatoriale UE et de la ruineuse zone euro ! Exigeons aussi que la France sorte de l’OTAN, cette machine de guerre contre les peuples et la paix mondiale !

Il faut aussi tendre la main, sur nos bases progressistes, aux paysans, aux artisans, à tous ceux que brutalisent et précarisent l’UE du grand capital pour construire un large Front Antifasciste, Patriotique, Populaire et Ecologique capable de reconstruire notre pays et de l’orienter vers la rupture avec la domination du capital monopoliste !

1er mai PRCFC’est à quoi travaille le PRCF pour reconstruire, avec tous les vrais communistes, un authentique P.C. de combat qui fera revivre la lutte trahie pour le socialisme ;

  • Dans le monde, soutien à tous les peuples en lutte contre le capitalisme, l’impérialisme, la fascisation, l’intégrisme religieux, pour le progrès social, la paix, la démocratie, pour l’égalité homme-femme, pour la défense de l’environnement contre le tout-profit, pour le droit pour chaque peuple de construire le socialisme !
  • Solidarité avec le peuple cubain et avec son Parti communiste, avec le peuple palestinien en lutte permanente contre l’oppression coloniale d’Israël, avec les Kurdes pourchassés en Turquie, avec tous les peuples du Proche-Orient et d’Afrique en proie aux ingérences de l’impérialisme qui, avec l’aide des pétromonarchies et de leurs protégés fanatiques, ont jeté des millions d’hommes sur les routes de l’exil et souvent, de la mort. Plus que jamais associons le combat internationaliste pour le droit de chacun à vivre, travailler, décider au pays, à la défense du droit souverain de chaque peuple à décider de son avenir !
  • Combattons le fascisme résurgent en Ukraine avec le soutien honteux de l’UE/OTAN et soutenons les mineurs du Donbass qui font de nouveau flotter les emblèmes ouvriers et paysans sur Donetsk et Lugansk.
  • Refusons le Traité Transatlantique qui écrasera ce qui subsiste du produire en France et portera le coup de grâce à la langue française, déjà en passe d’être submergée par le tout-anglais impérial cher au patronat !
  • Bas les pattes à l’impérialisme américain en Corée, défendons le droit du peuple coréen à la paix, au dialogue et à la réunification s’il en décide ainsi !

Alors que dans un émouvant et ultime discours aux communistes cubains, le camarade Fidel Castro vient de rappeler, le caractère exterministe de l’impérialisme contemporain et la nécessité vitale du socialisme et du communisme pour le monde, elle est de plus en plus juste la devise de Marx et d’Engels complétée par l’Internationale communiste :

« Prolétaires de tous les pays, peuples opprimés du monde, unissez-vous » !

Pour le PRCF, Georges Gastaud, secrétaire national, Antoine Manessis, responsable international, Jo Hernandez, responsable Luttes, Gilliatt de Staërck, responsable JRCF.

1 mai 2016

Le tract PRCF du 1er mai 2016

1er mai 2016 tract PRCF