LOGO-PRCF+INIQu’est-ce que le PRCF ?

réponses de Georges Gastaud, secrétaire national, à I.C. « luttes »

IC-Luttes : Qu’est-ce que le PRCF ?

G.G. : fondé en 2004 à l’initiative de communistes membres ou ex-membres du PCF, le PRCF part du constat qu’il n’y a plus de vrai parti communiste en France. Tant que le PCF méritait son nom, la classe ouvrière disposait d’un parti qui lui permettait d’être une force politique décisive, de porter un projet révolutionnaire et de forcer les capitalistes à des concessions. En outre le PCF, avant-garde du Front populaire de 1936 et du Conseil National de la Résistance (CNR), associait la défense de la Nation au combat internationaliste des ouvriers pour refuser frontalement l’Union européenne, cette arme létale contre la France des travailleurs. Depuis que la direction du PCF a choisi la « mutation » (réformiste), depuis qu’elle a renié le marxisme-léninisme et la Révolution socialiste d’Octobre 1917, depuis qu’elle cultive avec le PS l’illusion de l’ « Europe sociale », les capitalistes ont repris l’initiative : la dictature européenne pilotée par Merkel menace l’existence même de la nation ; Sarko puis Hollande détruisent les conquêtes sociales et engagent le pays dans des guerres impérialistes. Le PCF dérivant vers la social-démocratie, le PS peut s’afficher néolibéral pendant que l’UMP se « thatchérise » et que la famille Le Pen trompe nombre d’ouvriers. Avec tous les communistes – membres ou pas du PCF – et en s’adressant d’abord aux travailleurs et à la jeunesse populaire, il s’agit de faire renaître un vrai PCF ; pour commencer, il faut activer l’unité d’action des communistes, soutenir les syndicats de lutte, construire un Front Antifasciste, Patriotique et Populaire (FRAPP !), sans perdre de vue l’objectif final : la socialisation des grands moyens de production et d’échange, le pouvoir aux travailleurs, en un mot, la révolution socialiste. ,

IC-Luttes. En pratique, cette stratégie se traduit comment ?

G.G.- Le PRCF travaille à reconstruire une véritable organisation communiste, populaire, marxiste, démocratique et disciplinée, tournée vers l’action et les salariés. Le PRCF s’adresse à tous les communistes qui refusent l’UE du capital et dans cet esprit, le PRCF agit avec d’autres dans le cadre du Comité de Liaison des Assises du communisme (CLAC). Le PRCF soutient les syndicalistes qui, bousculant les états-concrètement Valls-MEDEF. Le PRCF travaille aussi dans le cadre du Comité national de résistance républicaine à l’UE (CNR-RUE) ; nous cherchons à construire un « nouveau CNR » traduisant Les Jours heureux dans le langage d’aujourd’hui. A l’échelle internationale, le PRCF correspond avec plus de 100 organisations communistes et anti-impérialistes car face à la mortifère mondialisation capitaliste, la renaissance du Mouvement communiste international et du Front anti-impérialiste mondial est une question vitale.

I.C.-Luttes : Et dans l’immédiat ?

G.G.- La politique ultra-patronale de Hollande ouvre un boulevard au MEDEF, à la droite dure et au FN, si bien que la France républicaine et les acquis de 45 sont menacés. Pour briser la tenaille politique constituée par l’UMPS maastrichtienne et par l’U.M.’ Pen en gestation, il faut qu’émerge une alternative progressiste anti-UE, associant le drapeau rouge au drapeau tricolore. Sur des bases progressistes, défendons l’indépendance nationale et le « produire en France », refusons l’américanisation forcenée du pays (l’UE et le patronat substituent de plus en plus le tout-anglais au français !), dénonçons la fascisation de l’UE (des nostalgiques de Hitler trônent à Kiev, Vilnius, Budapest, voire… à Bruxelles). Le PRCF appelle les communistes, les syndicalistes et les progressistes à construire en mai 2015 (70ème anniversaire de la victoire sur la « Gross Europa » hitlérienne et 10ème anniversaire du Non à la constitution européenne) une manif populaire pour sortir la France de l’euro, de l’UE… et du capitalisme destructeur ! Mais sans attendre, comme les cheminots, les salariés d’Air-France, etc., résistons à la casse sociale et nationale de Valls-MEDEF et de l’U.E. !

I.C. Luttes- Qui dirige le PRCF ?

G.G. – Exclusivement des bénévoles qui ont toujours servi et ne se sont jamais « servis ». De grands résistants comme Léon Landini (FTP-MOI) et Pierre Pranchère (FTPF), des syndicalistes combatifs, des intellectuels dévoués au peuple, tout cela peut être vérifié en lisant notre mensuel « Initiative communiste » ou en visitant régulièrement notre site web national, www.initiative-communiste.fr

Rejoignez les militants franchement communistes du PRCF, soutenez Initiative Communiste, Etincelles et www.initiative-communiste.fr