PSEUDO ANTIFASCISTES VRAIS MACCARTHYSTES !

censure-pensée uniqueNotre camarade Annie Lacroix-Riz doit faire une conférence à Lille à l’Univers, rue Danton; et voila que sur un site qui ne mérite pas d’être nommé, un groupuscule d’inquisiteurs autoproclamés (?) appelle à l’interdiction  de cette conférence ! On croit rêver : ce que les néo-fascistes ukrainiens n’ont pas réussi les anti-fascistes qui sont des chasseurs de sorcières rouges et rien d’autre voudraient le réussir.

Déjà, le 6 avril dernier, ce site méprisable avait (vainement) tenté d’empêcher une conférence-débat contre l’intervention impérialiste en Syrie à l’initiative de la Coordination Communiste. Et sur ce site, on peut régulièrement trouver des insultes contre le PRCF et le Front de Gauche, au prétexte que le premier arbore conjointement le drapeau rouge de la classe ouvrière et le drapeau de la Révolution Française, et qu’on chante la Marseillaise avant l’Internationale à la fin des meetings de Mélenchon.

Si ces individus savaient lire, ils verraient que la thèse développée par ALR n’a rien à voir avec le conspirationnisme, mais est une analyse marxiste, de classe du fascisme. Même l’UEC de Grenoble a invité ALR à sa semaine de la pensée marxiste à Grenoble, c’est dire le rayonnement et l’incontestable anti-fascisme d’ALR, petite-fille de déporté juif et  militante communiste du PRCF, dont le Président est le grand Résistant Léon Landini, célébré dans le film de Gilles Perret “les jours heureux”.

A l’heure où les fascistes assassinent le jeune Clément Méric les propos ANTICOMMUNISTES et orduriers de ce groupe (?) ne peuvent apparaitre que comme une diversion dont on ne voit que trop de qui elle fait le jeu.

Le PRCF appelle à l’unité pour faire respecter la liberté d’expression partout, contre les fascistes avoués et contre leurs amis travestis en antifascistes. Partout et toujours, l’anticommunisme nourrit le fascisme, partout et toujours l’antifascisme véritable doit se confronter avec l’anticommunisme, que nous ne confondons pas avec la discussion critique, exigeante et fraternelle, entre communistes et non-communistes démocrates.

PRCF