Un nouveau CNR est indispensable : communiqué de la commission jeune PRCF19

PRCF 19 – Communiqué “Les jours heureux” de la Commission Jeunes

 

 

Logo PRCF

Logo PRCF

Communiqué de la Commission Jeunes PRCF19

 

La jeunesse française pourrait résumer sa souffrance par un mot : OCCUPATION. Il ne s’agit pas d’une occupation militaire telle que celle des années 39/45, mais bien d’une occupation financière et culturelle.

 

FINANCIÈRE
Le peuple français ne maîtrise plus son propre destin économique. En effet ce dernier est tenu par la bureaucratie bruxelloise qui n’a de cesse d’enchaîner la jeunesse dans un pessimisme et une pauvreté psychologique et économique de plus en plus violents. Le terme « occupation » prend donc ici tout son sens. Les coups portés par le capitalisme frappent aujourd’hui les acquis sociaux obtenus lors de la mise en place du CNR, comme la Sécurité sociale ou l’assurance chômage pour ne citer que celles-ci.

 

Ne nous y trompons pas ! Le modèle socialiste n’est plus et la jeunesse a perdu l’alternative au modèle de société qui lui était proposée avec un PCF fort et combatif et une Union soviétique influente.

 

C’est pourquoi, la seule alternative qui nous semble réaliste aujourd’hui est d’entrer en lutte, de relancer la lutte des classes.

 

CULTURELLE
L’Union européenne et le gouvernement actuels nous imposent un modèle de société atlantiste et anglo-saxon. L’UE tente de faire croire aux nations européennes que l’américanisation de la société est le seul modèle à suivre.
L’alignement des dirigeants européens – de droite comme de gauche – pour la suppression des nations au profit d’une Europe fédérale et globalisante est la preuve que celles-ci ne maîtrisent plus, non plus, leur destin culturel.

 

De plus, la volonté affichée de globaliser ou supprimer les départements, les régions, voire les nations, au profit de mégapoles déshumanisées et d’une européanisation à outrance par le capitalisme ne fait que renforcer le sentiment exacerbé d’appartenance communautaire, qu’il soit culturel ou géographique.

 

Le vent de régionalisation qui souffle sur notre pays tend à nous pousser à la division. C’est inacceptable ! Elle met en danger les principes fondamentaux de notre République Une et Indivisible où le Français d’ici n’aurait pas les mêmes droits et possibilités que celui né quelques centaines de kilomètres plus loin.
« Diviser pour mieux régner » semble être devenu la devise de l’oligarchie qui nous gouverne. En créant des jalousies, en suscitant la haine entre groupes et communautés, les libéraux s’amusent à occuper le peuple, le démunir de ses droits et acquis, pendant qu’ils se taillent la part du lion.

 

Nous n’oublions pas qu’après des années de destruction par une suppression insupportable de moyens et une augmentation extraordinaire des obligations du système scolaire public et laïque français, c’est aujourd’hui l’anglicisation à marche forcée qui nous assaille. Nous n’en voulons pour preuve que la volonté du gouvernement d’imposer le « tout anglais » dans nos universités.

 

Quel mépris pour une langue considérée comme l’une des plus belle et des plus riche au monde !

 

Un nouveau CNR : indispensable !

 

C’est pour toutes ces raisons qu’un nouveau CNR est plus que jamais indispensable dans notre pays. Pour les jeunes du PRCF, Le combat est à mener sur deux fronts :

 

  • le premier consiste à préserver les acquis arrachés par nos aînés, au prix de leurs larmes et de leur sang, pendant la seconde guerre mondiale, avec le programme « Les Jours heureux » ;

  • le second est la lutte au sein de la société d’aujourd’hui contre le capitaliste ultra libéral qui étouffe les jeunes, la classe ouvrière, la classe moyenne, les petites entreprises et l’impérialisme qui nous menotte.

 

Relançons la lutte des classes, reprenons les rênes de notre nation, redonnons de l’espoir à nos concitoyens et à la jeunesse pour qui l’avenir est parfois incertain, souvent inexistant. Une autre nation est possible. L’Histoire nous apprend que chaque avancée obtenue par les classes laborieuses s’est faite dans la lutte et non dans un consensus mou.

 

Peuple de France, Jeunes de France, retrouvez votre dignité, redressez la tête et menez la lutte à l’exemple de ceux qui nous ont précédés !

 

La Commission Jeunes du PRCF Corrèze, réaffirme haut et fort la nécessité d’informer, d’alerter nos concitoyens sur les dangers, plus nombreux chaque jour, qui menacent nos droits et libertés.

 

C’est dans ce cette esprit qu’a été organisé la projection le dimanche 26 décembre dernier du film de G Perret ” Les jours heureux”, en présence de P Pranchère et Jean Maison (tous 2 FTP) à Faux la Montagne

www.geekeries.fr/modifier-pdf-gratuitement/