Malgré les pressions de la direction euro-formatée et socialo-dépendante du PCF-PGE, nombre de sections communistes à Lyon, Marseille et dans d’autres villes grandes et moyennes refusent de marcher derrière les socialistes fauteurs de guerre et d’austérité. Le PRCF félicite ces camarades et leur propose d’agir en commun contre l’eurorégionalisation du territoire national.

Camarades du PCF qui vous opposez à Pierre Laurent, le président du PGE et occasionnellement, le secrétaire du PCF-PGE, nous sommes près à agir à vos côtés contre la socialo-dépendance et nous vous proposons d’aller plus loin encore, soit en rejoignant le PRCF (qui ne pratique pas l’apartheid entre les communistes en fonction de leur appartenance ou pas au PCF), soit en agissant à nos côtés pour sortir la France de l’UE, qui est la matrice fondamentale des attaques contre les communes, des projets d’euro-métropoles et de l’asservissement euroconstructif du PCF au PS.