Contre la criminalisation des plus pauvres, avec Fadi KASSEM, portons l’Alternative #RougeTricolore !

Avec FADI KASSEM et le PRCF, PORTONS L’ALTERNATIVE ROUGE ET TRICOLORE – Communiqué n°28 – 19 juillet 2021

Tout en cherchant à cliver les citoyens et les travailleurs sur de l’inacceptable passe sanitaire lié à la vaccination, Macron et sa majorité s’attaquent aux prestataires du Revenu de solidarité active (RSA), dont le montant maximal par mois est de 550 euros pour une personne seule et sans ressources et de 826 euros pour un couple sans enfant, ce qui permet à peine de payer un loyer. Qu’à cela ne tienne : dans l’infâme projet de loi « 3DS » (la « simplification » se substituant à la « décomplexification ») qui disloque davantage la République une et indivisible, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, affirme satisfaire une demande du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis qui croule sous l’afflux de « bénéficiaires » ; en réalité, le « contrôle des fraudes » vise à réduire autant que possible le nombre de personnes pouvant bénéficier de ce droit en-dessous du minimum vital.

Ainsi la Macronie, faisant suite aux euro-gouvernements successifs depuis près de quatre décennies, poursuit sa guerre sociale contre les travailleurs et les citoyens pauvres. Après avoir annoncé qu’il reprenait le démantèlement des retraites par répartition et poursuivait celui de l’assurance-chômage, après avoir détruit le Code du travail, après s’être attaqué à la SNCF, à EDF-GDF, à l’Éducation nationale, aux dans une situation explosive, au statut de la fonction publique, à la Sécurité sociale, Macron continue d’appliquer la feuille de route du MEDEF-CAC 40 et de l’UE, celle de la grande casse de toutes les conquêtes sociales et démocratiques arrachées de haute lutte. Et la sénatrice LR Corinne Imbert de déplorer « 166 millions d’euros de fraude » en 2015 , alors même que près de 3,5 milliards d’euros d’allocations ne sont pas attribuées et que l’immense fraude fiscale s’élève jusqu’à 100 milliards d’euros PAR AN !

Voilà pourquoi Fadi Kassem et le PRCF mènent la campagne pour une Alternative Rouge et Tricolore en 202, la seule en mesure de sortir les travailleurs et les citoyens de la situation d’indigence dans laquelle les ont plongés les gouvernements de droite et de la fausse « gauche » (PS et EELV notamment). Cela passe par le Frexit progressiste, visant à reconquérir la souveraineté et l’indépendance nationales pleines et entières sous le contrôle populaire, nationaliser les grands secteurs clés de l’économie sous le contrôle des travailleurs, construire une véritable démocratie populaire et élargir considérablement les droits sociaux et démocratiques des plus pauvres, victimes de l’ordre capitaliste, européiste et atlantiste qui détruit tout ce qui fait France commune. Tôt ou tard, la sortie de l’euro, de l’UE, de l’OTAN et du capitalisme, scandaleusement censurée par les médias aux ordres, finira par s’imposer sur la scène publique de France.