COMMUNIQUE du PRCF – 27 janvier 2013 – Mettre enfin le cap à gauche à Lens

Guy Delcourt (PS) démissionne du poste de maire et passe le relais à M. Robert. La question est de savoir si ce changement de chef de file s’accompagnera d’un changement d’orientation municipale.

Va-t-on enfin défendre vraiment les services publics lensois – en ce moment les lycées crucifiés par les suppressions de postes (plus de prépas ni de musique à Condorcet par exemple ?) décidées par le gouvernement PS – ?
Va-t-on écouter la population au lieu de lui imposer un stationnement payant qui pénalise les travailleurs de Lens et environs?

Va-t-on dénoncer les projets de PSA/Renault, qui sapent l’emploi industriel sans autre riposte que les rodomontades de Montebourg?

Va-t-on écouter la classe ouvrière lensoise qui a dit massivement non à l’UE en 2005 et à qui on impose une surenchère européiste de chaque instant ? A ce prix seulement, l’arrivée à Lens du Louvre et des merveilles qui s’y trouvent permettra à notre ville sinistrée de rebondir.

Que l’esprit de lutte triomphe du fatalisme social-libéral à Lens pour qu’enfin la “Liberté guide le peuple” dans notre ville rongée par la précarité!

Dany Mismacque, Karine Van Wynendaele, Jean-François Maison et Georges Gastaud (secrétaires de la section du PRCF)