49.3 CONTRE LA VOLONTÉ DU PEUPLE. Plus un pas en arrière déclaration du PRCF et des JRCF

prcf_logoLe et les s’élèvent avec force contre l’utilisation de la disposition constitutionnelle dite du (article 49 alinéa 3 de la Constitution) pour faire passer en force la loi dite El Khomri. En fait la loi MEDEF-UE.

Cette disposition est certes constitutionnelle mais elle est anti-démocratique.

La Constitution de la Ve République est un “Coup d’État permanent” disait jadis François Mitterrand avant de se glisser avec délice dans ses dispositions bonapartistes les plus liberticides.

La décision de recourir au 49.3 démontre la faiblesse de l’Exécutif, son mépris pour la représentation nationale et sa peur de la pression populaire.

En effet parmi les députés du PS certains, frondeurs ou pas, craignaient que les électeurs leur fassent payer un vote en faveur de la . La pression populaire est forte et la crainte du peuple est le début de la sagesse. Aussi pour éviter un Berezina parlementaire le gouvernement a préféré nier l’Assemblée Nationale et utiliser une arme anti-républicaine comme le 49.3.

Alors que 74% des Français se prononcent dans tous les sondages contre cette grave régression sociale qu’est la loi travail le pouvoir préfère obéir aux ordres de l’oligarchie européenne et patronale, du MEDEF et de l’UE.

On le voit une fois encore le PS prépare par sa lâcheté et ses trahisons le terrain à une droite revancharde, hystérique, thachérienne qui fourbit un tsunami anti-populaire d’une ampleur inégalée. Son programme ramènera le mouvement ouvrier à Germinal et la France en tant que nation indépendante au statut de protectorat de l’Empire euro-atlantique (TAFTA).

La riposte doit être à la mesure de l’attaque.

Le PRCF et les JRCF appellent à participer à toutes les manifestations annoncées. Mais il faut aussi organiser une riposte nationale de grande ampleur : voilà pourquoi le PRCF a proposé une manif nationale de combat qui mettent en cause le pouvoir, l’Union Européenne et le grand capital.

Enfin, face à cette agression, le mouvement ouvrier qui est le coeur de ce combat doit s’organiser pour bloquer les profits du grand capital par la grève reconductible.

Pour célébrer les 80 ans du Front Populaire quelle meilleur façon que de suivre l’exemple de nos anciens. Oui, construisons dans la lutte un Front Antifasciste Patriotique Populaire et Écologique.

Que la jeunesse ouvrière et étudiante, que la jeunesse exploitée, précarisée, privée d’emplois et d’avenir soit la flamme de ce mouvement .

Plus un pas en arrière !

Déclaration des JRCF et du PRCF