Pour une manifestation à Paris contre les Macronneries : le front social appelle à une manif nationale le 18 novembre sur les Champs Elysées

Et pourquoi pas ne pas déferler à un million, sur les Champs Élysées pour rappeler que la vraie démocratie, c’est le peuple, pas la dictature de Macron-UE-MEDEF !

Une manif nationale pour lancer le tous ensemble et en même temps, et la nécessaire pour obtenir le retrait des stopper le coup d’État anti-social, impulser la contre offensive populaire.

L’idée ne cesse de progresser.

1 million sur les Champs Élysées : tous ensemble, en même temps, au même endroit/

Lancée dès le printemps 2016 par le PRCF – qui n’aura été entendu que tardivement, la du 14 juin 2016 à Paris rassemblant un million de personnes à Paris arrivant trop tard pour lancer la grève générale alors que les congés d’été approchaient et que l’euro de football faisait diversion.

Une idée reprise dès le 23 septembre dernier par Mélenchon à Paris, et maintenant par les syndicalistes du Front Social dans un appel lancé le 17 septembre.

Alors il y a plus qu’à… la vraie question étant pourquoi l’appel n’est pas lancé, pourquoi la mobilisation n’est pas en marche.

Tous ensemble à Paris contre les Macronneries !

Bien sûr les directions confédérales sont le pied sur le frein : Berger et Mailly, les deux jaunes au service de Macron font tout pour empêcher l’unité du front syndical, et la direction de la CGT préfère lancer des mobilisations tous à des moments différents et pas en même temps. Grève des routiers mais pas grèves des cheminots, et puis un mois plus tard grève des fonctionnaires. Le tout en multipliant les journées de mobilisation dont depuis 2010 et 2016 on a la preuve qu’elles ne permettront pas, seules, de gagner. La journée du 19 octobre qui tout en rassemblant une solide mobilisation, en recul par rapport aux 12 et 21 septembre, par rapport au 10 octobre, démontre que cette stratégie ne convainc pas les travailleurs, et ce alors que 67% des français sont contre les ordonnances et que 56% soutiennent le mouvement social et veulent le voir se renforcer. Mais les travailleurs attendent un signal pour engager la lutte, ce signal ce doit être une manifestation nationale, tous ensemble et en même temps à Paris, pour rassembler un millions de travailleurs sur les Champs Elysée et rappeler à Macron, que non il ne fait pas ce qu’il veut, mais que la vraie démocratie, c’est le peuple. Pas le MEDEF ni son Union Européenne de malheur !

JBC pour www.initiative-communiste.fr


18 NOVEMBRE : MARCHE NATIONALE SUR L’ÉLYSÉE CONTRE LA POLITIQUE ANTISOCIALE DE MACRON Déclaration du #FrontSocial

Contre la violence tous azimuts du président des riches, nous proposons de riposter en marchant sur l’Élysée le 18 novembre l’avant veille du passage de la loi devant l’Assemblée, tous ensemble, en même temps, au même endroit, le même jour.

Et il est temps…

Côté Macron, l’offensive libérale se déploie, des ordonnances à l’Impôt sur la fortune, des emplois aidés à la campagne contre les chômeurs, des aides au logement à la CSG. L’arrogance, l’insulte, le mépris accompagnent les coups.

Côté Résistance, le compte n’y est pas. L’opinion est au rendez-vous, pas la mobilisation. La division règne : journées d’action saute-mouton, négociations séparées, grèves endormies, visites sans mandats chez Macron pour faire semblant de négocier.

Et ça dure depuis juin ! On va passer à l’heure d’hiver, prenons nos responsabilités !

Nous marcherons le 18 novembre pour nos exigences fondamentales, contre l’arme
de destruction massive qu’est Macron.
Nous participerons à toutes les initiatives jusqu’au 18 novembre en proposant l’unité pour cette marche dont la réussite profitera à tous.
Nous proposerons à tous les syndicats, les partis, les associations et les fronts de lutte opposés aux mesures Macron de participer et co-organiser cette marche

RÉPONDONS À LA CONFUSION ET À LA DIVISION PAR L’UNITÉ, LA VRAIE, DANS L’ACTION AUTOUR D’UN OBJECTIF COMMUN :
MARCHER ENSEMBLE LE 18 NOVEMBRE CONTRE MACRON, POUR LE RETRAIT DE SES ORDONNANCES ET TOUTES SES MESURES.

https://www.frontsocialuni.fr/…/18-novembre-marche-national…

#FRONTSOCIAL… QUÉSACO ?
Le Front Social est une coordination composée de syndicats, associations, collectifs, médias alternatifs, de militants, de femmes et d’hommes construisant la convergence des luttes et la riposte à la politique libérale du président Macron.

NOUS CONTACTER OU NOUS SUIVRE
• Site internet : https://www.frontsocialuni.fr


TOUS à PARIS pour une MANIFESTATION NATIONALE DE COMBAT ! #LoiTravail

Que de toutes parts monte cette exigence : TOUS à PARIS pour une DE COMBAT ! – 14 mai 2016

prcf_logo du secrétariat national du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF) – 12 mai 2016  

En choisissant la procédure antidémocratique du 49-3, le gouvernement Valls-MEDEF, qui poursuit sa besogne d’euro-destruction de la France, défie le mouvement ouvrier et la jeunesse en lutte.

Il faut relever le défi et stopper ce pouvoir discrédité ; si nous n’y parvenons pas, à quoi serons-nous réduits demain si la droite fascisante et thatchérienne que Hollande a remise en selle (ainsi que le FN !) revient aux affaires ? Très vite, la situation des travailleurs de France basculerait : après toutes ces années de résistance au néolibéralisme, leur humiliation serait encore pire que celles des travailleurs britanniques écrasés par Thatcher !

Pour obtenir le retrait de la loi scélérate, nous devons entendre l’appel des ouvriers de Goodyear à une manifestation nationale de combat centralisée sur Paris avec appel à la reconductible. Faisons sentir que nous ne nous contenterons pas d’exiger le retrait du diktat européen dérégulant le marché du travail français et à laquelle El Khomri  prête son nom*. C’est à l’ensemble des contre-réformes maastrichtiennes, y compris celles décidées par Jospin et Sarkozy qu’il faut remettre en cause en discutant partout nos cahiers de revendications sur les salaires, la protection sociale, le produire en France, les services publics, les retraites.

loi travail manif nationale greve generaleC’est ce qu’a proposé le PRCF dès le début de ce mouvement et qui fait son chemin dans les esprits. Partout, contactons-nous « en bas ». Ils détruisent nos acquis et notre pays ? bloquons leurs profits !

Une grande responsabilité incombe notamment aux travailleurs du transport dont le rôle est stratégique en France et qui luttent jusqu’ici dans la dispersion. Salariés et « auto-entrepreneurs » (sic) de la route, marins, dockers, travailleurs de l’aéroportuaire, cheminots dont le statut est visé, UNISSEZ-VOUS DANS L’ACTION ! M.A.R.R.E. ! (Mer, Air, Rail, Route, ENSEMBLE !).

Sont également concernés les travailleurs d’EDF dont l’entreprise est déstabilisée par l’aventurisme des gouvernants maastrichtiens successifs et qui ne sauveront pas leurs acquis sans revendiquer haut et fort la renationalisation à 100% en cet anniversaire de la loi de 1946 due au ministre Résistant et communiste Marcel Paul !

L’Éducation nationale aussi, enseignants, mais également jeunes et parents, est concernée : à la poubelle les contre-réformes du collège, du lycée et des « rythmes », c’est le moment de pousser très fort car c’est la mort du statut – base de la laïcité scolaire – et des centaines de milliers d’emplois qui seront supprimés si ce gouvernement continue de paver la voie au retour de la droite ultra-patronale.

drapeau prcfQue cette exigence d’une manif nationale de combat appelant à la interpro reconductible et au blocage des profits capitalistes monte rapidement dans toutes les actions décidées localement !
A ce propos le PRCF souligne combien la mise en place d’un SO pour protéger les manifestations est une question politique importante contre les provocateurs cagoulés et les violences policières..

La direction du PCF étant enlisée dans son projet inepte de « primaires » avec le PS et s’étant elle-même fondue dans le Parti de la Gauche Européenne (favorable à l’euro, dont Pierre Laurent est le président !), elle est incapable d’intervenir efficacement dans cette lutte. Militants franchement communistes, jouons notre rôle d’avant-garde et exprimons-nous ensemble sur ces questions !

*Dès sa nomination à la Commission européenne, l’ex-ministre socialiste français Moscovici a écrit – en anglais ! – au gouvernement « français » pour le sommer de déréglementer le travail. Il a aussi tancé le gouvernement italien et cela a donné le « Job Act » de Matteo Renzi, qui pulvérise les droits ouvriers en Italie.

Commentaire de lecteur “Pour une manifestation à Paris contre les Macronneries : le front social appelle à une manif nationale le 18 novembre sur les Champs Elysées