Y en marre : on bloque tout ! Mer, Air, Rail, Route, Ensemble ! #LoiTravail #manif19mai

Info luttes spécial mobilisation pour le retrait de la

poing levéY EN A MARRE !

MARRE ! C’est le sentiment dominant de nos compatriotes.

Marre de ce pouvoir aussi hollandien que bruxellois  au service du grand capital qui succède au pouvoir sarkozyste au service des mêmes capitalistes et des mêmes diktats européens.

Marre des guerres extérieures et de leur cortège de terrorisme ici même.

Marre de l’exploitation, du mépris patronal et du chômage de masse.

Marre de la précarisation du travail de nos enfants et de leur vie.

Mais ce simple mot devient un mot d’ordre quand il devient un sigle de combat pour la convergence de lutte des travailleurs des transports : Mer, Air, Rail, Route, Ensemble !

Les blocages qui se multiplient donnent un bon signal : bloquons leurs profits puisqu’ils bloquent nos vies en cassant notre pays et nos acquis.

La Commission Luttes du PRCF félicite les travailleurs routiers, dockers, pétroliers, cheminots qui montrent l’exemple et elle les appelle à se rencontrer systématiquement.

Travailleurs du transport, vous incarnez un secteur stratégique de l’économie, notamment depuis que la grande bourgeoisie française adossée à l’UE a méthodiquement cassé et délocalisé l’industrie française : toute la production de l’UE passe par le rail, les aéroports, les ports, les autoroutes de France. Si vous bloquez ensemble la production de profit, vous donnez le signal qu’ils attendent à tous les travailleurs de France et vous frappez au cœur la plus-value capitaliste de toute l’UE supranationale, cet arme de destruction massive du capital contre le travail.

C’est ainsi que les travailleurs pourront créer un rapport de forces qui imposera au pouvoir l’abandon de la loi travail scélérate. En attendant de passer à la contre-attaque sur les salaires, l’emploi, les conditions de travail, les statuts, les services publics, les retraites, la Sécu. De l’argent, il y en a à revendre et à reprendre dans les caisses des capitalistes voleurs au Panama et dans tous les paradis fiscaux !

Combiné à une grande manif nationale à Paris pour appeler à la grève interpro, nous pouvons vaincre et reprendre l’offensive au profit du camp du travail et du progrès.

La Commission Luttes du PRCF (18 mai 2016)


La mobilisation s’amplifie : maintient des blocages et premières pénuries d’essence

En à peine deux jours, les blocages provoquent déjà des pénuries de carburant. Pénuries qui vont se répandre d’autant plus vite avec la grève de la SNCF et le des routes.

Si tous ensemble les travailleurs soutiennent la grève des secteurs de la chimie, des transports routiers, ferroviaire et des ports, et installent des blocus, la construction d’un rapport de force permettant de faire entendre la voix du peuple est à portée de main. Si Hollande, sous la pression du MEDEF et de Bruxelles claironnent crânement qu’il ne lachera pas, les travailleurs ne doivent eux rien lâcher non plus.

Mardi, les raffineries de Donges (Loire-Atlantique), La Mède (Bouches-du-Rhône) et du Havre (Seine-Maritime) étaient bloquées ou à l’arrêt. A Donges, l’activité a repris ce mercredi mais le site resté bloqué.  la situation est déjà critique en Normandie: la raffinerie du Havre et plusieurs dépôts de carburants ont bloqués de même que les principaux accès au Havre sont bloqués. Une cinquantaine de station service sont déjà en situation de pénurie et la préfecture a déjà du réquisitionner deux points d’approvisionnement pour les véhicules d’urgence.

Quelques exemples des actions de blocage partout en France

Bayonne : La mobilisation contre la loi Travail ne faiblit pas
La mobilisation contre la loi Travail ne faiblit pas. Un millier de manifestants a défilé dans les rues de Bayonne, ce mardi matin. Le cortège s’est achevé devant la sous-préfecture, où des prises de paroles ont eu lieu. Étaient représentés de nombreux corps de métiers, de l’aéronautique aux cheminots. Ces derniers en ont d’ailleurs profité pour annoncer leur grève, « dès ce mardi soir, avec 91 % des conducteurs de trains d’Hendaye et Bayonne déjà grévistes ».Le collectif Jusqu’au retrait était évidemment présent, de même qu’une représentante du mouvement Nuit debout, qui a pris le micro pour annoncer la poursuite du mouvement et donner rendez-vous aux participants.

Besançon : Le lycée Jules Haag bloqué ce matin
Lycéennes et lycéens de Jules Haag (Besançon) ont bloqué leur lycée ce 17 mai à 8 heures.

Donges : la raffinerie bloquée
Contre la loi travail, blocage de la raffinerie Total de Donges ce 17 mai par les routiers avec le soutien de leurs camarades de la pétrochimie.

contre la Loi travail, un millier de personnes dans les rues de Besançon
Un millier de personnes ont manifesté cet après-midi dans les rues de Besançon à l’appel de l’intersyndicale CGT, Solidaire, FSU et FO contre la loi travail. Ce matin, lycée Jules Haag a été bloqué par des lycéennes et lycéens appuyés par des étudiantes et étudiants. Une soixantaine de manifestantes et manifestants se sont dirigés après la manifestation vers la gare SNCF Viotte et ont bloqué un temps les voies ferrées. Cette journée sera suivie d’une nouvelle manifestation et journée de grève ce jeudi 19 mai à 10h au parking Battant. Soyons nombreuses et nombreux pour établir le rapport de force nécessaire pour faire reculer ce gouvernement au service du patronat !

Loi Travail : à Nantes, les grévistes installent le blocus depuis hier soir
Les syndiqués de la CGT transports et FO transports ont commencé leur blocus des grandes centrales de distribution.
Pour s’opposer à la loi Travail, les syndiqués de la CGT transports et FO transports ont commencé leur blocus des grandes centrales de distribution de marchandises, à l’est de Nantes. Des équipes sont déployées pour la nuit et la journée de mardi, sur la très fréquentée route d’Ancenis, aux ronds-points de la Belle Etoile et celui qui dessert la zone de la Haute-Forêt.

Loi Travail : A Caen, les manifestant-es rejoignent les grévistes routiers
Les routiers grévistes bloquent le périphérique de Caen depuis 4h ce matin. Une manifestation a réuni plus de 2000 personnes à Caen ce matin. A la fin de manifestation, une partie de manifestant-es est partie rejoindre les grévistes sur le périphérique.

Loi Travail – (le Havre) Les blocages ne seront pas levés aujourd’hui !
Depuis 6h ce matin de nombreux blocages sont enregistrés en Normandie. Au Havre, à l’appel de l’intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaire-UNEF une quinzaine de points font objet d’un blocage : les principaux accès à la ville, les autoroutes, le Pont de Normandie, les zones portuaires et industrielles ainsi que la raffinerie Total de Gonfreville-l’Orcher.
Depuis ce matin, plus de 3000 grévistes paralysent la ville du Havre. Le blocage des zones portuaires et industrielles et des accès à la ville se renforce. A Caen, les salarié-es des entreprises de transport en grève bloquent le périphérique avec un barrage filtrant. Environ 200 camions bloquent desormais le périph et les accès à la ville.

Blocage de rond-point à Valenciennes
Blocage de rond-point ce mardi 17 mai à 7 heures par les routiers à Valenciennes contre la loi El-Khomri.

Blocage des routiers à Harfleur
Blocage ce 17 mai à l’échangeur de la Brèque d’Harfleur (à côté du Havre) par les routiers en lutte contre la loi El Khomri.

Transport aérien : des dès aujourd’hui
Plusieurs syndicats ont appelé à des mouvements de grève dans les aéroports français et à la DGAC, afin de protester contre la loi Travail et contre les négociations en cours dans leurs branches.
La CGT a appelé tout le personnel d’Aéroports de Paris à se mettre en grève ce 17 mai 2016 pour 24 heures reconductibles. Son secrétaire général Fabrice Michaud cite comme revendications « le retrait de la loi El Khomri, la mise à niveau des effectifs, l’arrêt de la remise en cause des acquis sociaux, l’amélioration des conditions de travail et le dialogue social ». L’impact de cet appel sur les compagnies aériennes à Roissy-Charles de Gaulle et Orly n’est pas connu, pas plus que dans les aéroports de province.

Les routiers mobilisés dans la Marne
Depuis ce mardi 5 heures, les routiers FO et CGT bloquent les accès à la zone de Saint-Martin sur le Pré près de Châlons-en-Champagne.

La mobilisation des routiers dans le Nord – Pas-de-Calais
Pour protester contre la possibilité donnée, avec la loi travail, « de réduire la rémunération des heures supplémentaires à 10 % (au lieu de 25 %) », les routiers sont mobilisés, dès ce lundi soir (22 h), sur plusieurs sites stratégiques ou symboliques comme le péage de Saint-Omer. Ils ont aussi prévu des actions aujourd’hui : dès 6 h au CRT de Lesquin et à la plateforme multimodale de Dourges. Sans oublier éventuellement une action sur l’A1 et des barrages filtrants sur les départementales et nationales de la région.

Les routiers bloquent plusieurs sites autour de Bordeaux
Les salariés des transports ont entamé la nuit dernière à l’appel de la CGT et de FO des blocages ciblés autour de Bordeaux. Les sites économiques sont particulièrement visés mais pas la rocade ni les grandes axes de circulation. Une centaine de chauffeurs routiers ont mené la nuit dernière et jusqu’à 3 heures ce matin le blocage d’une centrale d’achat à Cestas au Sud de Bordeaux. Une vingtaine de poids lourds chargés d’approvisionner les hypermarchés Leclerc de tout le grand sud ouest n’ont pas pu repartir avec leur livraison. Ce blocage a ensuite été levé pour se déplacer vers 5 heures ce matin sur le site d’Ambès. Les chauffeurs toujours présents actuellement à Ambès empêchent les camions citernes de l’entreprise de transports pétroliers Perguilhen d’entrer et de sortir.

Les routiers manifestent à Vitrolles et Fos-sur-Mer
Une trentaine de routiers s’est rassemblée depuis 5 heures mardi matin sur le rond-point de l’Anjoly à Vitrolles, à l’appel de la Fédération CGT des Transports et de FO. Ils protestent contre la loi Travail adoptée la semaine dernière avec l’utilisation du 49.3. C’est l’article 2 sur les heures supplémentaires qui pose problème. A l’heure actuelle, l’accord de branche s’applique dans le secteur routier : chaque heure supplémentaire doit être payée 25% de plus minimum. La loi pourrait maintenant imposer que les entreprises négocient les heures supplémentaires et ne les payent que 10 % de plus.

Manifestation à AUCH
Plus de 400 manifestants on défilé contre la Loi travail dans les rue d’Auch ce 17 mai

Manifestation à Lille
A Lille, beaucoup de monde. De grossières provocations policières qui ont laissé les casseurs pénétrer la manif puis l’ont coupée. Vives réactions des manifestants.
Belle combativité des participants, le PRCF a distribué quelques centaines de tracts

Manifestation à Grenoble
Belle mobilisation ce matin avec une manif combative (environ 7 à 8 000 personnes). Le PRCF était présent avec mégaphone + tracts et drapeau.