les vacances ? ça aussi, ils veulent le supprimer. Retour sur l’histoire de la conquête des congés payés.

Dans un sordide éditorial, Christophe Barbier, le médiacrate à l’écharpe rouge, se permettait il y a quelques jours d’ appeler à la suppression d’une semaine de congés payés. Soit une baisse de 10% du salaire de l’ensemble des travailleurs. Faut-il rappeler que quelques jours plus tard, le même se permettait de narguer les travailleurs dont il veut renforcer l’exploitation et rogner les droits en postant sur son compte twitter une photo de l’éclipse de lune prise depuis Venise. C’est que Christophe Barbier n’est pas contre les … les siennes, celles des riches. Mais, propagandiste de la classe capitaliste officiant pour l’hebdomadaire de droite l’Express détenu par le milliardaire Drahi, il défend les intérêts de la classe capitaliste qui le paye pour cela. La lutte des classes est à l’oeuvre.

Pour ceux qui en douteraient, et qui profitent de leurs congés payés en critiquant les syndicats et en refusant de participer aux luttes, il est important de rappeler que ce droit, n’est pas un acquis naturel, mais est une conquête des luttes des travailleurs. Une conquête qui doit impérativement être défendue.

A l’heure d’une remise en cause généralisée de tous les conquis par ceux qui croient l’heure de la revanche sur le monde du travail venue, l’histoire de ces conquis : un carburant pour les luttes !


histoire des congés payés CGT IHS