Le 16 février 22h30; un message de G.Gastaud, secrétaire national du PRCF, adressé à l’UGTG, syndicat des travailleurs guadeloupéens, en proie au mépris et à la répression sarkoziste; à diffuser y compris à la presse régionale et locale car les grands médias vont faire le silence complet sur ce qui se passe là-bas.

 

 

Chers camarades,

 

Au nom du Pôle de Renaissance Communiste en France, je vous prie de transmettre aux membres de votre organisation et aux travailleurs en lutte l’expression de la totale solidarité des militants franchement communistes du PRCF face à un pouvoir dangereux et ultra-répressif, totalement asservi au MEDEF, à l’Union européenne et au capitalisme mondialisé en crise.

 

Honneur aux militants syndicaux qui sont actuellement aux avant-postes face aux forces répressives.

 

La crainte du pouvoir UMP est que les luttes admirables des DOM-TOM, des étudiants et chercheurs en grève illimitée contre la casse des statuts de 1945, et prochainement des hospitaliers, ne s’unifient dans un vaste « tous ensemble et en même temps » allant de l’outre-mer au territoire métropolitain.

 

Transmettez également nos félicitations aux travailleurs de Guadeloupe pour leur détermination et leur rôle d’avant-garde: ils sont un exemple pour tous les travailleurs de France et ils apportent une contribution inappréciable à la résistance sociale et citoyenne au capitalisme dans notre pays et bien au-delà.

 

Je vous transmets aussi pour information un texte d’analyse actuellement diffusé dans notre organisation.

 

Fraternellement, G.Gastaud, secrétaire national du PRCF