Très peu de trains circulent : la grève à la SNCF est toujours massivement suivie #jesoutienslagrèvedescheminots

Sur BFM-TV, la chaine du milliardaire Drahi, recevait le 2 mai E Philippe, premier ministre d’un gouvernement radicalisé et jusqu’au boutisse. Interrogé sur la grève à la , ce dernier a confirmé que la “réforme” n’est pas “négociable”. Et pour cause puisqu’elle est la traduction des directives européennes. Opposant une fin de recevoir nette à la cour faite par certains dirigeant de centrales “syndicales” jaunes, à l’image de Berger, de la CFDT qui tirant dans le dos même de la CFDT Cheminot ne cesse d’appeler à la fin de la grève sous prétexte de négociations qui n’ont jamais eu lieu. Quoiqu’en dise la propagande médiatique – des chaines et journaux appartenant aux milliardaires ou des chaines du pouvoir – la mobilisation des cheminots pour ce 13 e jour de grève est importante. Avec moins de la moitié des trains qui circulent c’est plus de la moitié des cheminots qui est toujours mobilisés. La question qui est posée est désormais plus que jamais celle de la montée du rapport de force, celle de la solidarité de classe et donc de l’action des travailleurs de tous les secteurs en luttes – solidairement – tous ensemble et en même temps. Après le 1er mai, après le 14 avril à Marseille, le 5 mai devrait permettre de donner un nouvel élan au tous ensemble avec une première manifestation nationale à Paris.


Euro privatisation de la SNCF : pas de trains, les cheminots en grève

les cheminots sont toujours massivement en grève. 1/3, c’est le nombre de cheminots en grève les 28 et 29 avril derniers. Par ailleurs la solidarité s’organise avec près de 1 millions d’euros collectés en ligne pour soutenir les cheminots grévistes. Le PRCF a organisé une collecte et chacun peut se rapprocher des militants du PRCF pour soutenir la grève.

  • TGV : moins de 1 TGV sur deux ( Est 3/5, Ouest 2/5, Nord 1/3, Sud 1/2, intersecteur 1/4)
  • TER : 2 trains sur 5
  • Intercités : 1 trains sur 3
  • Transilien : 1 RER / 2
  • sauf RER C (1/3), RER D (2/5), RER E (1/3) J ( 1/3), N 2/5 R 1/6

Soutien international : le RMT principal syndicat de cheminots britanniques soutient la grève des cheminots, la CES silencieuse avec Macron UE

Les cheminots en grève rechercheront en vain un quelconque message de soutien de la CES, la confédération européenne des syndicats, réformiste et soutien de la Cmmission Européenne, à laquelle sont pourtant affiliés les confédérations syndicales telles que FO ou la CGT. Et pour cause puisque la CES accompagne et de fait soutien la construction européenne et les directives prises par l’Union Européenne pour libéraliser et privatiser le rail en Europe.

Ils peuvent en revanche compter sur le soutien total du RMT, le principal syndicat des cheminots britanniques, qui sait ce que libéralisation, ouveerture à la concurrence et privatisation veut dire en terme de dégradation des conditions et salaires pour les cheminots, de casse du service public et de dégradation des conditions de transport doublés d’une explosion des tarifs. A l’inverse de la CES, le RMT s’est d’ailleurs prononcé pour le Brexit :

Le syndicat du transport RMT s’engage «en totale solidarité» avec les travailleurs ferroviaires français

Le Syndicat des Transports le RMT s’est engagé aujourd’hui en faveur d’une “solidarité totale” avec les cheminots en grève en France dans leur combat pour la défense de l’emploi, les droits des travailleurs et le principe d’un chemin de fer public.

Les membres de la conférence des cheminots, réunis à Aberystwyth, ont confirmé leur soutien et le secrétaire général Mick Cash a envoyé le message suivant au syndicat CGT en France:

“Je vous écris pour vous informer que les membres du Syndicat national des travailleurs ferroviaires, maritimes et des transports (RMT) représentant les gardes, les manœuvres et les conducteurs de train réunis aujourd’hui à Aberystwyth lors de la conférence annuelle des cheminots appellent à une totale solidarité avec la grève des cheminots français. Nous vous soutenons de tout coeur ainsi que vos efforts, dans la lutte de vos emplois, des droits des travailleurs et duchemin de fer public français. ”
Mick Cash, secrétaire général du RMT, a déclaré:

«Le RMT envoie aujourd’hui une solidarité et un soutien total à nos frères et sœurs en France qui luttent pour la défense de l’emploi, des droits des travailleurs et du principe d’un chemin de fer public.

“Après plus de deux décennies d’exploitation et de profit sur les chemins de fer britanniques depuis la privatisation, nous savons exactement ce qui est en jeu en France et nous sommes fiers d’apporter tout notre soutien aux syndicats impliqués dans la lutte.”

Transport union RMT pledges “total solidarity” with striking French rail workers

TRANSPORT UNION RMT today pledged “total solidarity” with striking rail workers in France in their fight to defend jobs, workers’ rights and the principle of a publicly-owned railway.

Members at the union’s train crew conference, meeting in Aberystwyth, have confirmed the support and General Secretary Mick Cash has sent the following message to the CGT union in France:

“I am writing to inform you that members of the National Union of Rail, Maritime and Transport Workers (RMT) representing Guards, Shunters and Train Drivers meeting today in Aberystwyth at the union’s annual train crew conference called for “total solidarity” with striking French railworkers.  We wholeheartedly support you and your efforts in taking rolling strike action in defence of jobs, workers’ rights and France’s publicly-owned railway.”
RMT General Secretary Mick Cash said;

“RMT is sending total solidarity and support today to our brothers and sisters in France fighting in defence of jobs, workers’ rights and the principle of a publicly-owned railway.

“After more than two decades of exploitation and profiteering on Britain’s railways since privatisation we know exactly what is at stake in France right now and we are proud to convey our full backing to the unions involved in the struggle.”