#Tract Ni Macron, ni Le Pen ! Front patriotique, populaire et antifasciste contre Macron, l’Union Européenne et le Grand Capital

L’oligarchie capitaliste tend un piège mortel au peuple français : elle veut l’obliger à « choisir » entre les deux mâchoires d’un même étau qui nous broie :

D’un côté Macron, le vassal du MEDEF, de Trump et de Merkel : sa feuille de route, dictée par Bruxelles, est claire : liquider la souveraineté française, diviser le territoire national en « métropoles » et « euro-régions », casser tous les acquis sociaux (sécu, retraites, droit du travail et conventions collectives…) et les services publics issus du Front populaire, de la Résistance et de Mai 68 (Éducation, santé, logement, transports…), substituer l’anglais « managérial » au français, en finir avec le « produire en France » industriel et agricole, gazer et réprimer sans relâche les manifs populaires. 

De l’autre, le Rassemblement dit « national », qui hait le mouvement ouvrier et qui divise le peuple sur des bases xénophobes ; faussement « patriote », le RN accepte désormais l’euro, l’UE et l’OTAN, totalement incompatibles avec l’indépendance nationale, avec le progrès social et avec la paix.

Face à cette tenaille, la fausse gauche et les confédérations syndicales euro-formatées restent l’arme au pied ; ayant tous appelé à voter Macron au 2ème tour de la présidentielle, elles refusent de crier « Macron démission ! », comme le demandent les courageux Gilets jaunes. Et surtout, faux socialistes, faux communistes et demi-insoumis continuent de « vendre » leur mensongère « Europe sociale » alors que les traités totalitaires de l’UE bloquent tout progrès social. En effet, ils définissent l’UE comme « une économie de marché (= capitaliste) ouverte sur le monde (= libre-échange obligatoire) où la concurrence est libre et non faussée » (= prohibition des nationalisations et de toute planification industrielle nationale).

C’est pourquoi, seul le PRCF offre une alternative progressiste cohérente : héritiers du grand Parti Communiste Français de 1936 et 45, le PRCF milite en effet pour sortir de l’euro, cette austérité continentale faite monnaie, de l’UE, cette prison capitaliste des peuples, de l’OTAN, cette machine à entraîner l’Europe dans les guerres de l’impérialisme américain, et du capitalisme, ce système régressif qui conduit la France et l’humanité à leur destruction.

Construire une République souveraine, sociale et fraternelle affrontant le grand capital pour augmenter les salaires, rétablir le produire en France, impulser la transition écologique et développer la démocratie directe, et rendre à nouveau possible la révolution socialiste en France par le pouvoir aux travailleurs, la socialisation des grands moyens de production, la marche au communisme où la logique des besoins humains remplacera la logique inhumaine du tout-profit.

Pour cela il faut rebâtir un vrai Parti communiste en France, ancré dans la classe ouvrière et le monde du travail, défendant l’héritage révolutionnaire français et international, développant la théorie scientifique forgée par Marx et Lénine, soutenant le syndicalisme de classe pour l’unir aux Gilets jaunes.

TRAVAILLEURS, pour reconstruire votre parti communiste de combat, pour former le Front Antifasciste, Patriotique, Populaire et Ecologiste (FR.A.P.P.E.), rejoignez le PÔLE DE RENAISSANCE COMMUNISTE EN FRANCE (PRCF) !

Télécharger, imprimer, diffuser le tract !

 

190611-tract-été-frappe

3 Commentaires de lecteur “#Tract Ni Macron, ni Le Pen ! Front patriotique, populaire et antifasciste contre Macron, l’Union Européenne et le Grand Capital

  1. SNOWDEN
    17 juin 2019 at 21:31

    Très drôle de voire le site « Faire Vivre le PCF », qui se revendique comme proche de Roussel, publier des textes de la mouvance huitiste et proche de Braouezec « Progressistes », par exemple sur le numérique et sa révolution de mes deux, avec un langage que ne renierait pas Macron et le Medef. Et of course pour ses textes bien dans la ligne droitière sont interdits de commentaires.

    1. - -
      18 juin 2019 at 21:54

      Chers commentateurs, les commentaires sont ouverts ici. Mais cela n’est pas une raison suffisante pour critiquer ici le site internet des camarades de FV le PCF.
      Fraternellement