Salaires, école, emploi, MEM’ COM-BAT !

 

Tous ensemble, tous ensemble / ET EN MEM’ TEMPS !

 

29 JANVIER / Ce n’est qu’un début

Faut s’y mettr’ tous ensembl’ / I faut leur botter le cul !

 

Le capitalism’ / C’est d’ l’exploitation / Union, action, nationalisation !

 

La monnaie uniqu’ / Détruit l’écol’ publiq’ / L’régime à Sarko / Cass’ les acquis sociaux

 

Sarko, Barroso, Parisot ? / Virons-les répondit l’écho !

 

Union, action, nationalisations !

 

Ils cass’ le droit d’ grèv’ / Ils cass’ les libertés / Faut résister / Faut les virer !

 

Il-est pour-ri le régim’à Sarko

Il cass’ les libertés / Et les acquis sociaux

(Faut s’y mett’ tous ensembl’ / Pour virer ces fachos !)

 

DELOCALISATIONS ? Non, non, non ! / PRIVATISATIONS ? Non, non, non !

CASS’ de la Sécu ? On n’en veut plus !

 

Sarko, Sarko, Sarko ? / Résistanc’, répondit l’écho !

 

(sur l’air de « la p’tit’ Amélie)

L’Europ’ et Sarkozy / Détruisent notre pays

Y ne pens’ qu’aux profits / A casser les acquis

Mais si on s’y met tous / On peut les virer

Et l’ capitalism’ on va le dé-gom-mer

 

(sur l’air du petit navire)

Il était un syndicaliste (bis) / Qui signait tout’ tout’ tout’ les cochonn’ries (bis)

Ohé, ohé ! syndiqués / François Chérèq’ n’est pas d’not’ côté

Pour construir’ notr’ unité / Virons l’ jaune de la CFDT !

 

L’emploi ? Ja, ja, ja ! / Europ’ de Mastricht? Nicht, Nicht, nicht!

 

Ils prenn’ not’ fric / pour les banquiers privés / Mais ils n’ont-pas-un-rond / pour les salariés

 

Annulation des suppressions d’post’ ! / Interdiction des dé-lo-ca-li-sations !

Hauss’ des salair’ / Taxons les actionnair’

 

Ne laissons pas / Fasciser la Franc’ / Face à Sarko-MEDEF / Tous en résistanc’ !

 

Pour sauver l’emploi / et les acquis sociaux/ Faut nationaliser / Peugeot-Renault !

 

Inter-dic-tion / des licenciements / Plus un post’ supprimé / dans l’enseignement !

 

L’argent public/ pour les servic’s publics / C’est pour l’emploi / Pas pour le patronat !

 

Pour sau-ver/ L’em-ploi et les acquis / Faut virer Sarkozy / Faut bloquer le pays

 

Sarko, tu roul’ / pour l’Europ’ du profit !

 

Ah ça ira, ça ira, ça ira, Sarko et Fillon à la lanterne,

Ah ça ira (ter), l’Europe de Maastricht on n’en veut pas !

 

Elle cass’ les acquis, Elle cass’ la Sécu / L’Europe du capital / I faut lui botter l’ cul !

 

Demain est-ce qu’on s’arrête ? Non, non, non ! / Demain on continue ? Oui, oui, oui !

 

Sarko/MEDEF/ Europ’ des banquiers / Ch’est l’ mêm’ brin / Faut tous les virer !

 

L’Europe social’, c’est du bidon/ I faut sortir / de cett’ prison !

 

Sur l’air du Chant des partisans : Ami, entends-tu le vol noir de Maastricht sur la France ?

Ami, entends-tu le cri sourd du pays, sa souffrance ?

Ohé, salarié du public et du privé, faites alliance !

Ohé travailleur, l’heur’ du combat d’ class’ revient

Résistance !

Motivés, motivés, y faut tous résister/ Motivés, motivés, ensemb’ faut les virer !

 

Sur l’air de la Marseillaise : Allons enfants de la Laïque/ L’heure est venue de résister

Pour sauver notre République / Menacée par des Versaillais (bis)

Ne laissons pas l’Europe du fric-que / Détruir’ tous nos servic’ publics !

Ne laissons pas le patronat/ Saccager nos acquis nos emplois

En grève travailleurs / Tous ensemb’ pour lutter

Action, action / Dans l’unité / Nous les ferons plier !